/sports/fighting
Navigation

Mission accomplie pour Mikael Zewski

Mission accomplie pour Mikael Zewski
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Le Trifluvien Mikael Zewski (32-1-0, 22 K.-O.) a mis la main sur les ceintures IBF des Amériques et NABO chez les mi-moyens en triomphant par décision unanime contre l'Américain Abner Lopez (27-9-1, 3 K.O.), vendredi soir, au Cabaret du Casino de Montréal.

Malgré un combat qui semblait beaucoup plus serré, les juges ont remis des cartes de 96-93, 97-92 et 97-92 en faveur du favori de la foule.

Le vainqueur a démontré qu'il était capable de faire face à l'adversité, lui qui a visité le plancher au sixième engagement. Il est ensuite revenu en force et a placé plusieurs frappes à la tête de son adversaire pour remporter les septième et huitième rounds.

Les pugilistes se sont livré un dernier engagement endiablé malgré la fatigue qui se voyait sur leur visage. Les deux hommes étaient persuadés de leur victoire lors de la cloche finale.

«J'ai la mauvaise habitude de me descendre au niveau de mes adversaires, a indiqué le Québécois de 30 ans. Ça donne de bonnes batailles, mais je ne pense pas que ce gars-là a mon talent. Il est venu à la guerre ce soir et c'est ce qu'on voulait pour les partisans, pour moi et mon équipe. C'était un bon combat.»

Zewski, qui avait renoncé à sa ceinture WBC internationale pour prendre part à ce combat, fait désormais son entrée dans le top 15 de deux nouvelles associations.

Wilfred Seyi satisfait

L'un des plus beaux espoirs de l'entraîneur Stéphan Larouche, Wilfred Seyi (6-0-0, 3 K.O.), a infligé un premier revers au Mexicain Brian Galvez (4-0-1, 1 K.O.). Le Montréalais d'origine camerounaise l'a emporté par décision unanime. Malgré le fait qu'il aurait bien aimé envoyer son adversaire au sol, le mi-lourd était satisfait de sa performance.

«Je voulais tester mon cardio contre un gars avec de l'expérience et une bonne mâchoire. On peut dire mission accomplie», a exprimé l'athlète de 21 ans.

Parlant de mâchoire, celle de Seyi a démontré qu'elle était capable d'en prendre, notamment au troisième round, quand Galvez lui a envoyé un bon uppercut.

Une première pour Houle

Dans le premier combat de la soirée, Marie-Pier Houle (2-0-0, 1 K.O.) a obtenu le premier K.O. de sa jeune carrière. L'arbitre a mis fin à son duel complètement inégale l'opposant à la Mexicaine Veronica Diaz Marin (0-3-0, 0 K.O.) à 1 min 46 s du quatrième et dernier round. L’athlète de Terrebonne avait préalablement envoyé son adversaire au tapis avec une solide gauche.

«Quand j'ai vu le type d'adversaire que j'avais devant moi, je me suis dit qu'il n'était pas question que ce combat atteigne la limite. Je voulais vraiment mon premier K.O.», a expliqué Houle après sa victoire.

Lors des autres affrontements de la soirée, les Québécois Yan Pelletier (8-1-0, 2 K.O.) et Francis Lafrenière (18-7-2, 10 K.O.) ont vaincu leur adversaire respectif par décision unanime. Le premier a battu le Mexicain Michel Mejia Borja (1-2-0, 0 K.O.) dans un affrontement où les spectateurs ont été tout sauf gagnants, tandis que le second a donné un excellent spectacle dans un combat de rue contre le Mexicain Jose Luis Zuniga (16-4-1, 9 K.O.).