/finance/pme
Navigation

Se lancer en affaires avec assurance

Un plongeon en duo pour deux jeunes qui innovent avec une plateforme pour acheter de l’assurance habitation

Xavier Freeman et son associé Fellipe Monteiro d’Allset. Ils ont créé une plateforme web pour de l’assurance habitation pour locataires.
Photo Pierre-Paul Poulin Xavier Freeman et son associé Fellipe Monteiro d’Allset. Ils ont créé une plateforme web pour de l’assurance habitation pour locataires.

Coup d'oeil sur cet article

Xavier Freeman avait à peine 22 ans quand il a été promu directeur des ventes pour le Québec et l’Ontario à la Banque Scotia. Un début de carrière sur les chapeaux de roue qui lui promettait un très bel avenir. Il a pourtant tout laissé tomber.

Il a quitté l’entreprise pour fonder Allset, une plateforme 100 % web qui aide les locataires à trouver la meilleure assurance habitation au meilleur prix.

« On était en plein boom des fintechs qui venaient bouleverser le marché de la finance. J’avais moi aussi des idées et l’envie de faire bouger les choses, ce qui est plus difficile dans une grande organisation. Quand j’ai vu qu’il y avait un besoin de solutions innovantes dans le domaine de l’assurance, j’ai décidé de foncer », raconte Xavier qui vient d’une famille d’entrepreneurs dans le domaine immobilier.

« L’entrepreneuriat fait partie de notre ADN », dit-il.

Un plongeon en duo

Pour faire avancer son concept, il avait toutefois besoin d’un expert en technologie. Il l’a trouvé en la personne de Fellipe Monteiro, un ingénieur logiciel, qui a décidé de s’associer au projet et de quitter lui aussi son emploi dans une entreprise de logiciels.

« On a fait un plongeon dans le vide tous les deux en 2017. On n’avait pas le choix de se consacrer à Allset à temps plein si on voulait en faire un succès. En rétrospective, ça a été une de nos meilleures décisions. »

Au début de 2018, ils ont eu la chance d’être sélectionnés par l’accélérateur d’entreprises NextAI, à Toronto, qui offrait du capital et du mentorat donné par des entrepreneurs à succès.

Les jeunes entrepreneurs sont donc s dans la Ville Reine pendant huit mois, partageant le même appartement. Le duo en est ressorti plus soudé que jamais et avec un projet d’affaires solide.

« On avait un bagage d’expériences qui apportait de la valeur à l’entreprise, mais on a pu lui donner une impulsion grâce aux conseils de top entrepreneurs. Ça a donné de la crédibilité à Allset », explique Xavier.

De retour à Montréal, les deux associés ont lancé un prototype de leur plateforme qui a permis de générer les premières ventes et d’obtenir le précieux feedback des utilisateurs. Il en est résulté une version améliorée qui a été lancée en avril dernier.

Le fonctionnement d’Allset est simple. L’utilisateur fournit ses informations (type de logement, localisation, valeur de ses biens, etc.) et l’algorithme analyse ensuite ces données pour trouver la meilleure couverture d’assurance parmi tous les assureurs partenaires (il y en a une quinzaine actuellement). Allset s’occupe de la transaction du début jusqu’à la fin.

C’est sans frais pour le consommateur. Comme cabinet de courtage enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Allset reçoit une commission de la part de l’assureur qui obtient le dossier.

Un processus automatisé

« Tout le processus est automatisé, et la personne peut trouver l’assurance qui lui convient en quatre minutes top chrono, explique Xavier. On voulait simplifier la vie des locataires lorsqu’ils préparent un déménagement. »

Il y a aussi un travail de démystification à faire alors que, selon le Bureau d’assurance du Canada (BAC), 37 % des locataires n’ont pas souscrit une assurance habitation.

« Il y a une méconnaissance des protections qui sont offertes. C’est une lacune que nous avons voulu combler avec la plateforme. »

Allset couvre actuellement tout le Québec et vise à se déployer dans les autres provinces canadiennes dans les prochains mois.

Aimer le processus

Le développement de leur concept a nécessité près de deux ans de travail pour le duo d’entrepreneurs.

« C’est toujours plus long et plus difficile que l’on pensait, affirme Xavier Freeman. C’est pourquoi il faut apprendre à aimer autant le processus que le résultat visé. Savoir profiter de la route et pas juste penser à la destination permet d’avancer chaque jour et de prendre de meilleures décisions.

Son parcours

Xavier Freeman, 27 ans

  • Baccalauréat en administration des affaires, spécialisation en finance, Université Concordia, 2014
  • Directeur des ventes pour le Québec et l’Ontario, Banque Scotia, 2014 à 2016
  • Cofondateur d’Allset, 2017

UNE DE NOS MEILLEURES DÉCISIONS

« De m’associer avec Fellipe. Pour la complémentarité, mais aussi parce que c’est bon d’avoir deux points de vue quand il faut prendre une décision. Ça nous fait avancer plus vite. »

UNE DE NOS PIRES DÉCISIONS

« De croire qu’on est capable de tout faire seul. Il ne faut pas hésiter à consulter des spécialistes dans leur domaine. On sauve du temps et on évite des erreurs. »