/world/pacificasia
Navigation

Hong Kong: des milliers de manifestants en soutien à la police

Hong Kong: des milliers de manifestants en soutien à la police
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Des milliers de personnes ont manifesté devant le parlement de Hong Kong dimanche pour exprimer leur soutien à la police qui fait face à des critiques de plus en plus vives au sujet de son utilisation de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc lors des manifestations monstres des dernières semaines.

Ce rassemblement illustre les fractures idéologiques et générationnelles que subit actuellement ce pôle financier international revenu en 1997 dans le giron chinois.

L’ex-colonie britannique est le théâtre de manifestations géantes depuis plusieurs semaines. Et la violence de la riposte policière lors de l’une d’elles a poussé les autorités de la ville à suspendre l’examen du texte controversé. 

Le 12 juin, la police a utilisé des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour disperser de jeunes manifestants anti-extradition autour du Parlement. 

Hong Kong: des milliers de manifestants en soutien à la police
AFP

La police a défendu ses méthodes, qualifiant la manifestation d’émeute, mais les opposants ont accusé les policiers de recourir à une force excessive et demandé la tenue d’une enquête indépendante. Deux fois au cours des deux dernières semaines, le quartier général de la police de la ville a été bloqué par des foules en colère. 

Le rassemblement de dimanche (composé d’une population nettement plus âgée, dont certains brandissaient des drapeaux chinois) était plus petit que les grandes marches contre l’extradition, mais a néanmoins montré que la police et l’establishment pro-Pékin avaient encore de nombreux soutiens. 

Hong Kong: des milliers de manifestants en soutien à la police
AFP

« Je ne supporte pas le comportement des gens à l’égard de la police », a déclaré à l’AFP Frances Yu, une manifestante de 70 ans.   

Le camp prodémocratie tiendra un autre rassemblement lundi, les organisateurs s’attendant à une participation massive.

Ces rassemblements sont la dernière expression de craintes croissantes, en particulier parmi les jeunes Hongkongais, que la Chine ne bafoue les libertés et la culture uniques de la ville avec l’aide du gouvernement pro-Pékin.