/news/society
Navigation

Il a fait le déménagement de Patrick Roy au Colorado

Un spécialiste compte 50 ans de métier et plus de 10 000 déménagements

Le déménageur Richard Perreault (gauche) en train d’effectuer un déménagement avec l’un de ses employés, Simon Bombardier(droite), à Laval samedi. 
Photo Alex Drouin Le déménageur Richard Perreault (gauche) en train d’effectuer un déménagement avec l’un de ses employés, Simon Bombardier(droite), à Laval samedi. 

Coup d'oeil sur cet article

Un déménageur qui cumule 50 ans de métier se souvient que le déménagement de Patrick Roy pour le Colorado a été l’un de ses plus marquants en carrière.

« On était quatre gars et on a paqueté pendant une semaine », lance avec humour Richard Perreault qui a commencé à faire ce métier à l’âge de 16 ans et qui en a maintenant 66.

Le célèbre gardien du Canadien avait été échangé à l’Avalanche du Colorado en décembre 1995.

Le déménageur Richard Perreault (gauche) en train d’effectuer un déménagement avec l’un de ses employés, Simon Bombardier(droite), à Laval samedi. 
Photo Alex Drouin

« Il y avait des menuisiers présents qui construisaient des boîtes sur mesure pour transporter le stock », raconte le sexagénaire en mentionnant que ce n’est pas une pratique habituelle dans cette profession.

« Malgré qu’il s’agissait de Patrick Roy, il fallait rester professionnel et faire notre travail », ajoute-t-il.

Ce dernier a également vidé la résidence de Mike Keane, l’autre joueur du Tricolore qui a été envoyé au Colorado avec Roy.

Ce n’était pas la première fois que M. Perreault déménageait des joueurs de la Ligue nationale de hockey puisqu’il avait déjà fait les déménagements de Peter Forsberg et de Claude Lapointe lorsque les Nordiques de Québec ont été transférés au Colorado.

Le corps magané

« J’ai le bas du dos complètement fini », répond sans hésiter le déménageur lorsque Le Journal lui a demandé s’il avait le corps magané.

« Aujourd’hui, les frigidaires ne pèsent rien et les meubles sont faits en mélamine, dit-il. Il y a 40 ans, les meubles étaient faits avec du vrai bois et les fridges pesaient trois fois plus lourd. »

Le déménageur Richard Perreault (gauche) en train d’effectuer un déménagement avec l’un de ses employés, Simon Bombardier(droite), à Laval samedi. 
Photo Alex Drouin

Cofondateur de la compagnie de Déménagement CA à Boisbriand, Robert Perreault avoue qu’il est maintenant plus souvent assis derrière son bureau à coordonner les déménagements qu’à forcer, mais qu’il lui arrive encore d’en faire à l’occasion.

Il estime à environ 10 000 le nombre de déménagements qu’il a pu faire au cours des cinq dernières décennies.

80 000 $ pour déménager

Pendant une partie de sa carrière, Richard Perreault a travaillé pour une compagnie qui assurait des déménagements sur de longues distances.

Il se souvient qu’un ancien membre de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait déménagé d’Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest, jusqu’à Goose Bay au Labrador à 6000 km de là.

« Le déménagement avait coûté 80 000 $ », s’exclame-t-il.