/sports/hockey
Navigation

Repêchage: une journée haute en émotions pour Jakob Pelletier

Jakob Pelletier
Photo Didier Debusschère Jakob Pelletier

Coup d'oeil sur cet article

La tension était palpable dans l’appartement de la rue West Hastings de Vancouver où logeait la famille Pelletier-Latulippe, à quelques heures du repêchage. Le Journal a passé quelque temps avec elle et, comme une image vaut mille mots, voici une séquence des événements comme elle a été vue par la lentille de notre photographe Didier Debusschère, qui a immortalisé certains des moments phares de cette journée. Au menu : stress, angoisse, excitation et attente qui, finalement, se sont conclus en l’un des plus beaux moments de la jeune carrière du hockeyeur, soit une sélection en première ronde par les Flames de Calgary.

Jakob Pelletier
Photo Didier Debusschère

1. Les heures menant à la première ronde du repêchage de la LNH peuvent être longues. Déjà vêtus de leur complet de soirée, Jakob, son père Mario et ses frères Thomas et Charles-Antoine consultent certains repêchages simulés afin de voir qui pourrait sélectionner le hockeyeur.

Jakob Pelletier
Photo Didier Debusschère

2. Il s’agit d’une grande journée, il faut être à son meilleur ! Même si Jakob Pelletier, ses frères et leur père avaient enfilé leur plus bel habit, la mère du hockeyeur, Nancy Latulippe, n’était pas en reste. Une styliste personnalisée, à part ça !

Jakob Pelletier
Photo Didier Debusschère

3. Les joueurs et leur famille n’ont d’autre choix que d’attendre et d’espérer que leur nom soit prononcé par l’une ou l’autre des 31 formations de la LNH.

Jakob Pelletier
Photo Didier Debusschère

4. Puis, vient le grand moment, celui où toute la nervosité de la journée tombe d’un coup. Lorsque son nom a été prononcé, Pelletier s’est précipité pour enlacer tous les membres de sa famille. « Je ne serais pas ici sans eux », dira-t-il plus tard.

Jakob Pelletier
Photo Didier Debusschère

5. C’est la tradition. Quand un joueur est repêché en première ronde dans la LNH, il se dirige vers la scène où il est accueilli par le commissaire de la LNH, Gary Bettman lui-même. « Félicitations et bienvenue dans la LNH », leur dit alors M. Bettman.

Jakob Pelletier
Photo AFP

6. C’est un rêve pour tout hockeyeur. Monter sur la scène lors de la première ronde du repêchage de la LNH et y enfiler le chandail d’une équipe. Les Flames avaient même déjà fait broder le nom de Pelletier sur le leur, avant de le lui remettre.

Jakob Pelletier
Photo AFP

7. Une fois repêchés, les espoirs de première ronde quittent la scène et se dirigent dans les coulisses. Au menu notamment : séance de photo officielle avec les photographes de la LNH.

Jakob Pelletier
Photo Didier Debusschère

8. Une quarantaine de proches de Jakob Pelletier avaient fait le voyage à Vancouver pour cette journée mémorable pour la famille. Quoi de mieux que de se réunir autour d’un bon repas par la suite. À condition de porter les couleurs des Flames, bien sûr !