/entertainment/shows
Navigation

Retour réussi pour Émile Bilodeau à Petite-Vallée

Coup d'oeil sur cet article

PETITE-VALLEE | À peine quelques jours après avoir fait un malheur aux Francos de Montréal devant sa plus grosse foule en carrière, Émile Bilodeau a littéralement cassé la baraque à Petite-Vallée.

Que de belles retrouvailles au Festival en chanson où il avait fait ses premières armes à 19 ans. Accueilli comme l’enfant prodige, dimanche soir, le chanteur originaire de Longueuil s’est démené du début à la fin de sa généreuse prestation.

Sans reprendre son souffle, il sautille, bouge, gesticule, passe d’une guitare à une autre, multiplie les folies... Le visage en sueur, il enfile les chansons de son premier album, de Passer à TV à Crise existentielle, sans adoucir le rythme électrique. Malgré son jeune âge, il surprend par sa maturité scénique, sachant mettre à profit une série de 150 spectacles depuis deux ans. Accompagné par trois solides complices qui soutiennent le rythme avec la même ferveur, il tient dans sa main ses jeunes fans qui ne ménagent pas leurs cris d’enthousiasme.

J’ai vu la France, enchaîne le chanteur de 23 ans qui ira y présenter quelques shows sous peu pour ensuite se consacrer à son deuxième album attendu pour cet automne.

Fanny Bloom

Au cours du premier segment de ce programme double, le public découvrait ou redécouvrait le répertoire particulier de Fanny Bloom, une chanteuse originaire de la Montérégie qui ne manque pas de surprendre par son style fort énergique, coloré et rafraîchissant, issu de l’univers alternatif.

À sa première visite au Festival en chanson de Petite-Vallée, elle en a profité pour faire découvrir le matériel de son dernier album, Liqueur.

Fanny Bloom – de son vrai nom Fanny Grosjean – a entraîné le public dans sa douce folie exprimée à travers une démarche musicale souvent vaporeuse et dansante.