/sports/others
Navigation

Volleyball: La fatigue rattrape les Canadiens

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir disputé 15 rencontres en Argentine, à Ottawa, en Iran, aux États-Unis et au Brésil, le tout en un peu plus d’un mois, la fatigue a finalement rattrapé les joueurs de l’équipe canadienne masculine de volleyball qui disputait son dernier match de la Ligue mondiale.

En avance dans les deux dernières manches, les Canadiens ont vu leurs adversaires français revenir de l’arrière à chaque occasion pour finalement être défaits 3 à 0 (25-22, 28-26 et 25-23), dimanche, à Brasilia.
Vainqueurs contre les Italiens vendredi, puis défaits par les Brésiliens samedi, les hommes de Glenn Hoag étaient déjà mathématiquement éliminés de la ronde éliminatoire de la Ligue avant l’affrontement. L’équipe canadienne devait terminer dans les six premières équipes au classement pour accéder au tableau éliminatoire. Elle a conclu la ronde préliminaire avec une fiche de 8-7.
«Nous avons eu des moments de fatigue. Nous avons fait des erreurs dans les moments cruciaux et cela nous a coûté la deuxième manche. En troisième manche, nous avons essayé avec un jeune joueur prometteur, Eric Loeppky, et nous avons encore passé proche, mais nous avons manqué de régularité», a convenu l’entraîneur Hoag.
Les volleyeurs canadiens ont connu des difficultés en réception de service et les Français ont exploité cette lacune, notamment en réussissant cinq as.
Nicholas Hoag, de Sherbrooke, s’est illustré en étant le meilleur marqueur des deux équipes avec 16 points.
«Ils sont plus techniques que nous et ils ont fait la différence au service. Pour notre part, l’équipe a quand même bien joué et j’étais relativement satisfait, sauf que là, nous sommes en fin de course, nous sommes fatigués et nous avons fait des erreurs cruciales», a ajouté le pilote canadien.
En 2017, le Canada avait terminé au troisième rang de la Ligue mondiale, alors que la France avait été sacrée championne.
En route vers Tokyo en passant par la Chine
L’équipe canadienne sera de retour au pays pour profiter d’une dizaine de jours de repos avant de reprendre l’entraînement en vue du tournoi de qualification olympique. Le Canada fera partie du groupe F qui sera présenté en Chine.
Ses adversaires dans son groupe seront la Chine, l’Argentine et la Finlande. La formation qui terminera au premier rang du groupe obtiendra son billet pour les Jeux olympiques de Tokyo.