/sports/others
Navigation

Des défis mouillés pour l’été

Coup d'oeil sur cet article

Photos courtoisie Défi Amphibie, Les Événements Adrénaline, Jean-Sébastien Abel, Circuit Bleu Charles-Bruneau et Triathlon Québec


Si l’envie d’effort sur le bitume brûlant ne vous inspire pas à vous activer cet été, voici cinq épreuves sportives originales qui vous rafraîchiront au moins momentanément.

Le Défi Amphibie de Montréal

Quoi : Une course-aventure alternant section course et section nage

Quand : Le samedi 6 juillet 2019

Où : Parc-nature du Cap–Saint-Jacques à Montréal

La toute première épreuve du genre se déroulera au parc-nature du Cap Saint-Jacques à Montréal ce week-end, même. Qu’entend-on par défi amphibie ? L’alternance entre la course et la nage, section par section, sur un parcours qui s’étend sur 8 kilomètres ou 16 kilomètres, selon les habiletés de chacun. Dans les deux cas, l’événement se veut néanmoins accessible, la section la plus longue en natation s’étirant sur moins de 500 mètres. Cette course-aventure cherche à mettre en valeur les beautés naturelles du parc montréalais dans un parcours plat, mais jamais plate. Conseils d’ami : l’utilisation d’un pull-buoy et de palettes de natation pendant les options nage, afin de contrer l’effet monstre des « lourds souliers trempés » sur la technique. On stabilise ainsi les jambes, puis on concentre l’effort sur le haut du corps. Moins de perte d’énergie inutile, et des jambes fraîches et disposes (ou presque) pour le prochain segment de course à pied.

► Renseignement : amphibiouschallenge.ca

La course à obstacles Supersplash

Quoi : Une course à obstacles « mouillée » de 5 km (ou 1 km pour les petits)

Quand : Le samedi 27 juillet 2019

: À Sainte-Béatrix, près de Joliette

On connaît le principe des courses à obstacles : on progresse à la course le long d’un parcours ponctué d’une dizaine (ou d’une cinquantaine !) d’obstacles variés, par exemple le déplacement d’une lourde charge ou l’ascension d’un mur accidenté. Dans sa version « splash », le concept garantit plusieurs obstacles « rafraîchissants » incluant glissades, canons à mousse, jets d’eau et obstacles flottants. En somme, on ne ménage pas ses efforts, mais on se retrouve dans une épreuve de 5 km plus ludique dans laquelle on ne risque pas de rôtir en plein cœur de l’été. L’événement se dit familial ; une épreuve courte (1 km et 10 obstacles) est en outre accessible aux moins de 13 ans.

► Renseignement : 5ksupersplash.com

La Traversée du lac Tremblant

Quoi : Une nage en eaux libres de 1 km et 3 km (et 12 km)

Quand : Le samedi 3 août

Où : Tremblant

Cette année, la Traversée du lac Tremblant ajoute deux épreuves courtes dans le cadre de ce week-end important de compétitions de nage en eaux libres : le 1 km (11 ans et plus) et le 3 km (14 ans et plus). Au lieu de la mythique traversée, les nageurs s’attaqueront ainsi à une boucle considérée comme plutôt accessible, pourvu qu’on cumule une certaine expérience en natation. Le lac Tremblant offre d’ailleurs en outre un parcours balisé, sur lequel on peut prendre le temps de s’exercer au cours de l’été, question de ne pas nager en terrain inconnu le jour de l’événement. Ambiance festive (et sportive) garantie dans ce qui est maintenant devenu le paradis du triathlon des Laurentides.

► Renseignement : traverseelactremblant.ca

Le P’tit bleu du Circuit Charles-Bruneau

Quoi : Une épreuve de 13 km sur l’eau, qu’on peut choisir d’attaquer en kayak, en planche à pagaie ou en canot

Quand : Le dimanche 15 septembre

: Au parc national des Îles-de-Boucherville

Le Circuit Bleu Charles-Bruneau s’offre cette année dans une version écourtée parfaitement adaptée aux néophytes d’embarcation à pagaie de tout genre. Au lieu d’affronter le tour de l’île de la grande île montréalaise, ceux-ci peuvent désormais se tourner vers une demi-journée d’efforts sur l’eau autour de l’île de Sainte-Marguerite à Boucherville dans un parcours de 13 km ne les confrontant pas à des conditions exigeant une formation ou une expérience en eau vive. Une collecte de fonds plus modeste au profit de la Fondation Charles-Bruneau leur est aussi proposée. L’épreuve du P’tit bleu a lieu le dimanche, soit le dernier jour du défi, à même le site d’arrivée de ceux qui auront choisi de vivre la totale dans une épopée humaine et sportive de trois jours. Tout le monde est conséquemment convié à la belle fête de clôture pour souligner les efforts de tous et pour célébrer leur impact positif sur la recherche en hémato-oncologie pédiatrique au Québec.

► Renseignement : circuitbleu.charlesbruneau.qc.ca

L’Aqua-vélo au Triathlon Esprit

Quoi : Trois distances d’aqua-vélo (sprint, olympique et demi-ironman)

Quand : Le 7 et le 8 septembre 2019

: parc Jean-Drapeau à Montréal

En bref, on prend un triathlon, et on lui enlève la portion finale de course à pied... certains ne s’en plaindront pas ! Populaires auprès des triathlons blessés ou fragiles, les épreuves d’aqua-vélo (aussi connus comme aqua bike) peuvent plaire à tout cycliste n’ayant pas peur de se mouiller ou tout nageur capable de rester en selle. Par sprint, on entend une nage de 750 m et un 20 km de vélo, par olympique, 1500 mètres de nage et 40 km de vélo, et demi, 1900 mètres de natation et 90 km de vélo. À essayer.

Renseignement : esprittriathlon.com