/sports/baseball
Navigation

Nate Thompson bouleversé par la mort de Tyler Skaggs

Tyler Skaggs
AFP Tyler Skaggs

Coup d'oeil sur cet article

Le décès du lanceur des Angels de Los Angeles Tyler Skaggs a eu des répercussions jusque chez le Canadien de Montréal, plus particulièrement dans la vie de Nate Thompson. 

L’attaquant, acquis des Kings de Los Angeles par le Tricolore en février dernier, s’était lié d’amitié avec l’artilleur de 27 ans, qui a été retrouvé sans vie dans sa chambre d’hôtel, lundi. Les Angels sont au Texas pour y affronter les Rangers. 

Les deux athlètes avaient fait connaissance par l’entremise du cousin de Thompson, à l’époque où le joueur du CH portait les couleurs du Lightning de Tampa Bay. 

«C'était un gars amusant avec qui tu voulais être ami, s’est souvenu Thompson, dans des propos rapportés par le site du Canadien de Montréal. Son attitude positive était contagieuse et c'était très bien d'être dans son entourage.» 

En Californie 

Après un passage avec les Diamondbacks de l’Arizona, Skaggs s’est joint aux Angels pour la saison 2014. La même année, Thompson devenait un membre des Ducks d’Anaheim. 

«C'était cool de le voir retourner jouer à la maison, a dit Thompson. Il était originaire de Santa Monica. Un soir, nous avons effectué le lancer protocolaire au Angel Stadium et nous avons eu l'occasion de sortir par la suite. Ces retrouvailles ont vraiment bouclé la boucle. Je l'ai vu quand il était beaucoup plus jeune, il m'a vu quand je jouais à Tampa et nous nous retrouvons ici. Et puis nous étions des joueurs bien établis qui pratiquaient nos sports respectifs et qui se débrouillaient bien.» 

«Les Ducks ont organisé des soirées où les joueurs des Angels étaient invités et il était toujours présent, a-t-il ajouté. Ils le présentaient sur l'écran géant. Lorsqu'il venait au match, il m'envoyait toujours des textos. Il me disait : "Je viens ce soir, tu ferais mieux de me montrer quelque chose, un but ou un beau jeu". C'était quelque chose du genre, juste pour me taquiner.» 

Thompson arrive encore difficilement à croire que son ami est décédé. 

«Je suis encore un peu sous le choc, a-t-il affirmé. C'est déchirant. Je ne sais pas vraiment comment le dire. Mes pensées vont à sa femme et sa famille.»