/sports/soccer
Navigation

L’impressionnante séquence du New York City FC se poursuit

Coup d'oeil sur cet article

C’est simple, le New York City FC (NYCFC) ne perd plus. En défaisant les Sounders de Seattle par la marque de 3 à 0, mercredi au Yankee Stadium, la formation new-yorkaise a porté à 12 sa série de matchs sans défaite dans la Major League Soccer (MLS).

Cette heureuse séquence avait commencé avec un match nul de 0 à 0 contre l’Impact de Montréal, le 6 avril.

Mercredi, l’attaque du NYCFC a attendu à la deuxième demie avant de se mettre en marche. À la 58e minute, la frappe de Maximiliano Moralez a accidentellement été déviée dans le haut du filet par un joueur adverse. Le milieu de terrain a ainsi récolté son quatrième but à ses trois dernières sorties en MLS.

Jesus Medina, qui a obtenu une passe décisive sur la première réussite des siens, a à son tour trouvé le fond du filet 19 minutes plus tard.

Ebenezer Ofori a complété la marque en fin de rencontre.

Le NYCFC a été plus actif offensivement (20 tirs contre 14) et plus précis (huit tirs cadrés contre quatre) que les Sounders pendant la rencontre.

Festival offensif

À Chicago, le Fire a été sans pitié pour l’Atlanta United FC dans une victoire de 5 à 1.

Nicolas Gaitan s’est illustré dans la victoire en préparant les deux réussites de C.J. Sapong et celle de Francisco Calvo. Il a aussi marqué sur un tir de pénalité.

Fabian Herbers a aussi touché la cible pour les favoris locaux.

La maigre réplique d’Atlanta est venue de Brandon Vazquez.

En tout, le Fire a envoyé 24 ballons en direction du but adverse, contre seulement quatre pour Atlanta.

Kacper Przybylko fait mal à Orlando

À l’Exploria Stadium, Kacper Przybylko a touché la cible deux fois et l’Union de Philadelphie a défait l’Orlando City SC 3 à 1.

L’attaquant a d’abord fait preuve d’une belle patience pour inscrire son premier filet de la rencontre, à la 32e minute. Il a attendu que le défenseur adverse se compromette avant de décocher un bon tir bas.

Przybylko a ensuite profité d’une belle remise d’Alejandro Bedoya pour réussir son doublé en début de deuxième demie. L’Allemand a fait trembler les cordages à ses trois derniers matchs.

Fabrice-Jean Picault a été l’autre buteur des visiteurs.

Les favoris de la foule avaient pourtant bien entamé la rencontre avec un but de Chris Mueller dès la huitième minute.