/entertainment/shows
Navigation

Voici 7 trucs pour survivre au FEQ

Voici 7 trucs pour survivre au FEQ
Photo d'archives, FEQ

Coup d'oeil sur cet article

Le Festival d’été de Québec est un moment de l’été parfait pour sortir et s’amuser. Du 4 au 14 juillet on nous promet plus de 300 spectacles.   

Voici le guide indispensable pour survivre aux 11 soirs de musique et de partys.    

1) Se saouler tous les soirs, pas une superbe idée  

Tu te sens de party? Le Festival d’été de Québec vient de débuter et tu revis, rien de moins! Si tu ne veux pas dépérir et vieillir de 20 ans à la fin de ce marathon de spectacles, vas-y avec modération. Une bière c’est bien, mais 15 c’est mieux? Pas tant! Si tu veux te rappeler de tes shows et ne pas passer tout ton temps dans la file interminable des luxueuses toilettes bleues, n’abuse pas des bonnes choses. Le 14 juillet, encore fringant, tu te remercieras.    

2) Un imperméable en cas de pluie  

Il n’y a rien à ton épreuve. Tu es fait fort(e). On n’en doute pas. Tout de même, si tu ne veux pas te ramasser avec une grippe en plein milieu du FEQ, n’oublie pas un imperméable pour les soirées pluvieuses. Tu peux même te la jouer touriste dans ta propre ville en te procurant l’un de ces fameux ponchos en plastique transparent qui te donnera fière allure... ou presque. Anyway, l’important c’est la santé à ce qu’ils disent!    

3) De bons souliers fermés tu auras  

Un festivalier qui se respecte a les orteils bien en sécurité. Aime tes pieds, respecte-les. Rien de mieux qu’une bonne vielle paire de runnings que tu n’auras pas peur de salir. Tu éviteras : babouche, souliers à talons hauts et chaussures neuves. Le confort passe par tes pieds!    

4) Dire (parfois) non aux afters  

Party animal tu es, mais logique tu seras. T’sais, se coucher à 4 heures du matin durant 11 soirs d’affilée ce n’est vraiment pas une bonne idée. Apprends à aller te coucher une fois de temps en temps après les spectacles. Tu seras bien fier de toi le lendemain... et ton patron aussi.     

5) Argent cash sur toi  

Si tu ne veux pas être obligé de vendre l’un de tes reins à la fin du FEQ pour payer ton loyer, traîne-toi de l’argent tous les soirs. Ça te permettra de mieux gérer ton budget et ta patience ne sera pas mise à rude épreuve dans les files d’attente interminables et insoutenables.     

6) Boire beaucoup d’eau   

On l’entend souvent celle-là, mais on la respecte rarement. Tout de même, n’oublie pas que le FEQ est d’une durée de 11 soirs. Mieux vaut s’hydrater pour éviter les coups de chaleur et les étourdissements dus à l’alcool.     

7) Éviter un pontage  

Bien se nourrir c’est la base. Pas besoin de s’appeler Isabelle Huot pour comprendre que s’engouffrer de poutines et de burgers durant tout le FEQ n’est pas l’idée du siècle. Si tu ne veux pas subir de pontage gare aux excès alimentaires. On ne te dit pas de devenir végane pour l’occasion, mais un peu de repas santé te feront le plus grand bien.