/sports/soccer/impact
Navigation

Et si Piatti revenait plus vite que prévu?

Pratique Impact
Photo d'archives, PIerre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Ignacio Piatti est retourné sur le terrain cette semaine et il n’en fallait pas plus pour faire naître l’espoir d’un retour hâtif pour l’Argentin de 34 ans, qui est blessé au genou droit et dont l’absence devrait normalement durer encore au moins un bon mois, sinon plus.

« On espère que ça ira plus vite pour Nacho, mais on est un peu au jour le jour, a expliqué Rémi Garde. Ce sont les sensations de Nacho qui sont importantes, mais il a eu une très bonne séance avec [le préparateur physique] Robert Duverne, jeudi. »

N’empêche que de jouer sans Piatti depuis plusieurs mois a permis à l’Impact de développer une belle confiance.

« Notre esprit collectif est différent, résume Shamit Shome. Sans lui, on découvre qu’on peut aussi déséquilibrer l’adversaire en bougeant bien le ballon pour créer des ouvertures.

Ça nous donne de l’espoir, parce que si on se débrouille si bien sans lui, quand il sera de retour, nous serons vraiment dangereux. »

Au moins, on ne parle pas de rumeurs de retour en Argentine pendant ce temps.

Couteau suisse

Quant à Shamit Shome, Rémi Garde n’a jamais caché qu’il aime bien l’Albertain de 21 ans.

« Shamit est un couteau suisse, il peut être à gauche, à droite, devant ou derrière. C’est un joueur qui se met au service de l’équipe, son altruisme est remarquable.

Depuis qu’il travaille avec moi, il est à l’écoute et il a envie de progresser. Il comprend les choses très rapidement. »

Shome vit une véritable éclosion cette saison, lui qui a disputé 15 des 20 matchs de l’équipe, dont 11 comme partant.

Progression

« Je crois avoir progressé beaucoup, mais je pense que je peux en faire encore plus, estime le milieu de terrain.

Si je regarde mon premier match contre Kansas City, j’ai grandi énormément, mais je veux en faire plus, obtenir plus de points et de passes notamment. »

Shome place toujours la barre très haut et il entend d’abord être utile à ses coéquipiers.

« Je suis satisfait de ma progression, mais tout se ramène à l’équipe et à ce que je peux lui apporter. »