/entertainment/shows
Navigation

De la haute voltige dans les falaises du Kamouraska

Le Bas-Saint-Laurent propose un nouvel attrait touristique avec un cirque permanent

Le Bas-Saint-Laurent, plus précisément Saint-Germain, accueille cet été un cirque permanent ayant pour décor les falaises du Kamouraska.
Photo JF Papillon Le Bas-Saint-Laurent, plus précisément Saint-Germain, accueille cet été un cirque permanent ayant pour décor les falaises du Kamouraska.

Coup d'oeil sur cet article

 Le nouveau cirque permanent dans les falaises de Saint-Germain, dans le Kamouraska, près du fleuve, a surpris et ravi le public lors de la grande première, jeudi soir. 

 Neuf artistes et deux musiciens ont donné un spectacle de plus d’une heure. Haute voltige sur les falaises, trapèze, funambulisme, filet aérien et acrobaties se sont succédé.  

 À leur arrivée, vers 21h30, les spectateurs, en défilant sur une galerie à travers le roc et la forêt, pouvaient déjà voir à l’œuvre quelques artistes qui ont rapidement installé l'atmosphère du spectacle Naval, le premier du Cirque de la Pointe-Sèche.  

 L’idéateur Élyme Gilbert, un ancien du Cirque Éloize et du Cirque du Soleil, tenait à plonger les visiteurs dans une ambiance unique dès le départ.  

Le Bas-Saint-Laurent, plus précisément Saint-Germain, accueille cet été un cirque permanent ayant pour décor les falaises du Kamouraska.
Photo JF Papillon

 «Je m’attendais à ce que le sentier fasse une petite introduction, mais je ne m’attendais pas à ce que ça fasse vraiment un effet comme ça. C’est presque un spectacle en soi, juste de passer là», a dit M. Gilbert.  

 Les spectateurs se sont ensuite installés dans un amphithéâtre extérieur fait de conteneurs maritimes, derrière des moustiquaires.  

 Jeux de lumière  

 Ils ont rapidement pu apprécier la qualité du spectacle qui avait pour décor une énorme falaise naturelle, agrémenté de jeux de lumière et d’ombre ainsi que d'une trame musicale jouée en direct par deux musiciens. Les artistes ont allié acrobatie et théâtre, offrant des moments intenses et d’autres qui ont fait rire la foule.   

 Les artisans proviennent d’un peu partout dans le monde et ont participé à plusieurs spectacles professionnels dans différents pays auparavant.   

 Le point fort du spectacle a été sans conteste la voltige sur les parois de la falaise: trois artistes ont donné des sensations fortes à un public rapidement conquis.  

Le Bas-Saint-Laurent, plus précisément Saint-Germain, accueille cet été un cirque permanent ayant pour décor les falaises du Kamouraska.
Photo JF Papillon

 «Le décor avec la paroi rocheuse, c’est magnifique, les acrobaties qu’ils ont pu faire avec cela, c’est spectaculaire», a dit Pascal Michaud, au sortir du spectacle.  

 «Je n’ai pas de mots, c’est exceptionnel, le site, c’est grandiose», a indiqué le préfet de la MRC de Kamouraska Yvon Soucy.  

 «C’est une fierté pour la région. C’est impressionnant de voir tout le travail fait en si peu de temps. On regarde ça et c’est comme si ça faisait des années que c’était fait», a renchéri Roger Moreau, un autre spectateur.   

 Le créateur, ovationné à la fin du spectacle, s’est dit heureux du succès de la première.   

 «Il s’est passé quelque chose. C’est comme l’aboutissement de tout. On est très contents que la réaction soit bonne», a indiqué Élyme Gilbert.    

 Les spectacles seront présentés en soirée, jusqu’au 18 août, sauf les lundis.