/finance/business
Navigation

Equifax: une situation «inacceptable», dit Desjardins


Coup d'oeil sur cet article

 «Leur service n’est pas à la hauteur des standards chez Desjardins!» Les membres de la coopérative ne sont plus les seuls insatisfaits d'Equifax, l’institution financière aussi. Desjardins travaille même pour offrir dès l’automne sa propre «protection à vie» pour les données personnelles.  

 Le président et chef de la direction de Desjardins, Guy Cormier, n’a pas caché sa déception en conférence téléphonique, vendredi, envers l’agence de crédit. Il a concédé que le «processus connaissait des ratés» et que la situation était «inacceptable». Il souligne avoir entendu la grogne de ses membres.    

 «Equifax, qui est un leader dans son domaine, nous disait avoir la capacité pour répondre à la demande. Or, nous réalisons comme vous que le volume d’appels dépasse la capacité d’Equifax», indique M. Cormier.
  

 Au cours des derniers jours, plusieurs clients ont déploré les longs délais d’attente lors de l’ouverture d’un compte ainsi que les problèmes avec la langue française de l’agence de vérification de dossiers de crédit. La coopérative a notamment collaboré avec Equifax afin de simplifier la procédure d'authentification.
  

 «D’ici à ce que la solution soit pleinement déployée de façon efficace, tous les membres qui pourraient être touchés par un vol de données seront protégés par Desjardins», promet M. Cormier. «Dès les premiers signes de faiblesses du service d’Equifax, nous nous sommes mis à chercher des solutions complémentaires», poursuit-il, ajoutant que la situation s’est toutefois améliorée.
  

 Nouvelles mesures  

 Comme nouvelles mesures, Desjardins mettra en place dès lundi une ligne de téléphone (1-800-Caisses) où les gens pourront activer leur compte chez Equifax s’ils ne sont pas en mesure de le faire sur internet. Ce sont des employés de Desjardins, environ 1000 personnes, qui recueilleront les informations.    

 Les membres pourront aussi, vers le milieu de la semaine, remplir un formulaire d’inscription sur AccèsD. Il sera par la suite transmis à des responsables à l’agence.    

 Desjardins demande toutefois à ses membres de continuer de privilégier l’inscription sur le site web d’Equifax afin d’éviter un débordement. Cette protection contre le vol de données est pour une durée de cinq ans. La coopérative prévoit aussi éventuellement offrir un service similaire avec l’agence de crédit TransUnion.
  

 Quant à l’idée d’offrir une protection à vie gratuite à ses membres, Desjardins souligne qu’elle travaille sur le développement d’une solution permanente qui pourrait ressembler à celle d’Equifax ou de TransUnion.
  

 «On espère pouvoir faire une annonce d’ici cet automne. On serait en mesure, à l’ère du numérique, d’avoir une protection pour tous les renseignements personnels de nos membres», avance M. Cormier.    

 Au 5 juillet, Desjardins a complété l’envoi par la poste de 68 % des avis permettant de s’inscrire à Equifax. Environ 100 000 personnes ont complété leur inscription, soit à peine 3,7 % des membres touchés.