/news/consumer
Navigation

De la nourriture pour chiens liée à une maladie cardiaque mortelle

De la nourriture pour chiens liée à une maladie cardiaque mortelle
Laura - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs marques de nourriture pour chiens vendus au Canada sont actuellement sous la loupe des autorités américaines pour un lien possible avec une maladie cardiaque mortelle.

La Food and Drug Administration (FDA) a indiqué avoir compilé plus de 500 rapports de cardiomyopathie dilatée entre janvier 2014 et avril 2019, une maladie qui serait causée par la nourriture. 

La cardiomyopathie dilatée empêche le cœur du chien de pomper efficacement le sang dans le corps et amène, à terme, à une défaillance cardiaque. Si le pronostic vital diffère selon la race, il peut être mortel. 

Seize marques vendues au Canada sont sous surveillance. Treize d’entre elles ont fait l’objet d’au moins dix rapports: 4Health, Earthborn Holistic, Blue Buffalo, Nature’s Domain, Fromm, Merrick, California Natural, Natural Balance, Nature’s Variety, NutriSource, Nutro, Rachael Ray Nutrish et Orijen. 

Trois autres marques ont plus de 50 rapports à leur actif: Zignature, Taste of the Wild et Acana, qui culmine avec 67 rapports. 

L’enquête de la FDA a mis l’accent sur les aliments secs pour chiens susceptibles d’être liés à la cardiomyopathie dilatée. 

Bien que les rapports concernent des dizaines de marques différentes, il existe certains points communs. Bon nombre des produits faisant l’objet de l’enquête sont commercialisés comme étant exempts de céréales et contiennent une quantité importante de pois, de lentilles, de légumineuses et de pommes de terre. 

La cause exacte de la maladie ne peut encore être clairement déterminée, mais des chercheurs de l’Université Cornell affirment que les prédispositions génétiques, les infections et le régime alimentaire sont tous soupçonnés de jouer un rôle. 

Les chiens de grande taille, tels que les grands danois, les lévriers irlandais et les dobermans, sont plus susceptibles de développer la maladie en raison de facteurs génétiques. Un nombre important de rapports ont impliqué des golden retrievers, mais la FDA affirme que cela est probablement dû à la propagation de l’information sur cette maladie via des groupes sur les réseaux sociaux spécialisés dans cette race.