/misc
Navigation

Les ponts de la région de Québec en piètre état

La structure qui relie Québec à l’île d’Orléans, un danger public dès 1969

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le gouvernement vient d’annoncer la construction d’un tunnel entre Québec et Lévis pour plusieurs milliards de dollars, les deux liens entre les rives sont en piteux état, tout comme le pont de l’Île-d’Orléans qui, lui, sera toutefois remplacé.

«Le vieux pont de l’Île-d’Orléans : Danger public?» En 1969, la structure faisait déjà la manchette du Journal, alors que certains citoyens proposaient la construction d’un nouveau lien entre Québec et Lévis, notamment sous forme de pont et tunnel.

«Le pont de l’île, c’est l’enfer. Il est très magané. Ce n’est pas intéressant pour aucun voyageur. Les clients nous le disent», avance aujourd’hui Mario Vézina, chauffeur de taxi. «Pour traverser les ponts dans la grande région de Québec, il faut conduire avec les yeux à terre, sinon on risque de briser notre véhicule», poursuit-il.

Au cours des derniers mois, le pont de l’Île-d’Orléans a de nouveau fait couler de l’encre en raison des travaux effectués pour le rendre plus sécuritaire, le temps qu’une nouvelle structure soit construite. Le ministère du Transport (MTQ) reconnaît que ce lien est en fin de vie et qu’il a besoin de soins.

«Notre but n’est pas de faire des travaux pour le mettre en bon état. Notre but est de faire des travaux pour qu’il reste sécuritaire et que les déplacements se fassent de façon efficace», répond le porte-parole du MTQ, Guillaume Paradis.

19 millions $ depuis 2008

Un rapport publié en début d’année mentionne que certains éléments comme les dalles de béton du tablier sont en piteux état. Depuis 2008, ce sont environ 19 millions $ qui ont été injectés par le gouvernement dans ce lien entre Québec et l’île d’Orléans.

Rappelons qu’à la fin juin, le provincial a annoncé que le 3e lien entre Québec et Lévis sera un tunnel qui passerait sous la pointe ouest de l’île d’Orléans. Québec a aussi profité de l’occasion pour dire que le pont de l’Île-d’Orléans serait remplacé en 2027.

Pour le pont Pierre-Laporte, datant de 1970, plusieurs chauffeurs de taxi avec qui Le Journal a discuté ont déploré l’état de la chaussée qui avait pourtant été retapée en 2014 pour 4 millions $. Un rapport publié par le MTQ évoque des indices de dégradation de la structure, notamment des fissures et de la corrosion sur certaines pièces.

«Les routes du ministère, elles se dégradent à vue d’œil, comme pour les ponts. La qualité n’est pas là, au détriment des contribuables. Actuellement, les routes nous coûtent à long terme probablement plus cher à réparer que si nous décidions de les refaire», estime Mourad Al-Wali, chauffeur de taxi à Lévis.

Au courant

Pour l’état de la chaussée, notamment en raison des ornières, le MTQ concède être au courant de la problématique sur le pont Pierre-Laporte. D’ici trois à cinq ans, le pavage devrait être refait. Actuellement, les experts du MTQ tentent de trouver la meilleure solution possible afin d’éviter une dégradation trop rapide. En raison de son poids, c’est l’épaisseur de l’asphalte possible d’installer sur le pont qui pose un certain problème.

«Nous avons actuellement plusieurs projets en parallèle pour maintenir l’état de ce pont», explique M. Paradis. «C’est un pont qui a besoin qu’on le surveille. On doit faire des travaux pour le maintenir. Nous avons un problème avec la chaussée. Malheureusement, la membrane n’a pas réagi comme elle devait le faire. Depuis 2015, cela nous oblige à faire des interventions ciblées», ajoute-t-il.

Projet de 200 M$ à l’étude

Quant au pont de Québec, le MTQ, qui est locataire de la voie carrossable, affirme qu’il étudie actuellement un important projet de plus de 200 millions $ pour la «réfection» des voies de circulations.

Là encore, un rapport a été publié par le MTQ en 2018 avec plus de 900 photos de corrosion de pièces.


Vous avez des photos et des vidéos de routes à partager avec nous ? N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse routesenderoute@quebecormedia.com

 

Pont de l’Île-d’Orléans

Photo d'archives, Jean-Francois Desgagnés
  • 19 millions $ ont été injectés par le gouvernement depuis 2008
  • Construit en 1935
  • 11 800 véhicules y circulent chaque jour, dont 5 % de camions

Pont de Québec

Photo d'archives, Jean-Francois Desgagnés
  • 30 millions $ ont été injectés par le gouvernement depuis 2008
  • Construit en 1917
  • 34 000 véhicules y circulent chaque jour, dont 2 % de camions

Pont Pierre-Laporte

Photo d'archives, Jean-Francois Desgagnés
  • Plus de 60 millions $ déboursés pour des travaux sur la structure depuis 2011
  • Construit en 1970
  • 125 000 véhicules y circulent chaque jour, dont 9 % de camions