/news/society
Navigation

L’hymne national dans les Ligues majeures à 12 ans

La jeune Sherbrookoise a déjà chanté lors de matchs d’équipes sportives

Jennifer Bellerose
Photo Alex Drouin Jennifer Bellerose au stade Amédée-Roy de Sherbrooke quelques jours avant son départ pour Detroit, où elle interprétera l’hymne national américain pour un match des Tigers contre les Red Sox de Boston, le 7 juillet.

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Une Québécoise de 12 ans chantera l’hymne national américain dans un stade de plus de 41 000 personnes cet après-midi lors du match opposant les Red Sox de Boston aux Tigers de Detroit.

« On dirait que je ne le réalise pas encore », s’exclame Jennifer Bellerose quelques jours avant de partir avec sa famille pour Detroit, dans l’État du Michigan. Je ne pensais jamais chanter là-bas un jour, [parce que] c’est tellement gros et que c’est aux États-Unis. »

Aussi à Tampa

Elle doit aussi se rendre à Tampa Bay, en Floride, le domicile des Rays, pour chanter les hymnes nationaux américain et canadien le 5 août au cours d’un affrontement contre les Blue Jays de Toronto de la Ligue majeure de baseball (MLB).

Nerveuse ? « Je connais les paroles alors je n’ai pas de raison d’être stressée », répond celle qui suit des cours de chant depuis environ cinq ans. Je suis contente que les gens m’entendent et chaque endroit que je visite me permet d’avoir de beaux souvenirs pour plus tard », ajoute-t-elle.

Malgré son jeune âge, l’adolescente a déjà chanté pour les Alouettes de Montréal en plus d’avoir poussé la note dans quelques arénas de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

D’abord le hockey

Elle utilisait souvent sa belle voix pour interpréter les hymnes nationaux à la maison lorsque son père Jean-François regardait le hockey. Il lui a alors demandé si elle voulait chanter lors d’événements sportifs.

À l’hiver 2017, le père et sa fille se sont rendus à un tournoi pee-wee de leur région et ont demandé à l’organisation si c’était possible de le faire. Elle a accepté.

Une personne de l’organisation du Phœnix de Sherbrooke, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, se trouvait dans l’assistance et lui a demandé si elle désirait faire de même pour eux.

En février, elle a envoyé des démos de ses prestations à plusieurs équipes de la Ligue majeure de baseball ainsi qu’à des clubs de la Ligue nationale de hockey, comme le Canadien et les Panthers de la Floride.

Impressionnés

La petite famille a pensé que ça pourrait être une belle occasion de voyager en famille. Ils ont sauté de joie lorsque l’organisation des Tigers et celle des Rays ont communiqué avec eux pour inviter la fillette.

« Ils nous ont dit qu’ils avaient été impressionnés par son démo », a dit avec fierté le père.

Jennifer Bellerose ignore si elle sera chanteuse un jour. « Si c’est pour arriver, ça arrivera », lance-t-elle candidement.

Sa préférence va pour les comédies musicales, qui laissent plus facilement passer ses émotions.

La jeune fille aimerait bien interpréter les hymnes nationaux au Centre Bell.

« Je voudrais que ce soit contre l’équipe de P.K. Subban parce que c’est mon idole depuis toujours », dit-elle, sourire en coin.