/24m/urbanlife
Navigation

Un restaurateur mise sur un bac à plantes pour contrer les ordures

Un restaurateur mise sur un bac à plantes pour contrer les ordures
GUILLAUME PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Exaspéré par les déchets qui s’empilent semaine après semaine derrière son restaurant, le propriétaire du India Rosa a décidé de construire un bac de végétaux dans la ruelle en arrière de son commerce situé sur l’avenue Mont-Royal.

Depuis l’ouverture de l’établissement au printemps 2018, le restaurateur doit ramasser plusieurs fois par semaine les ordures qui s’accumulent à proximité du conteneur à déchets commercial situé à l’arrière du bâtiment.

«Quand j’étais tanné, je demandais à mes gars de tout ramasser. Au début, on payait une compagnie une fois par semaine pour collecter les déchets dans le conteneur. Là, on est obligé de les faire venir trois fois par semaine», a expliqué Harpreet Sandhu qui doit mettre les poubelles des citoyens du quartier dans son propre conteneur à déchet, ce qui engendre des coûts supplémentaires afin de maintenir une certaine propreté.

«Les gens pensent que les éboueurs passent plus souvent parce que nous sommes un commerce, mais ce n’est pas le cas», a renchéri Ajmer Sandhu qui a multiplié les appels auprès de l’arrondissement afin de faire régler le problème.

Irrité de voir les gens du secteur prendre la ruelle pour une poubelle, M. Sandhu a installé samedi matin un bac de végétaux à l’arrière de l’édifice qui abrite son restaurant. «Depuis, il n’y a pas de déchets», s’est-il réjoui tout en se croisant les doigts pour que cette initiative règle le problème de dépôt sauvage une fois pour toutes.

La famille Sandhu, propriétaire du restaurant India Rosa, souhaite voir ce genre d’initiative se multiplier dans le futur. D’ailleurs, un commerçant à quelques pâtés de maisons a mentionné à la famille Sandhu vouloir installer un bac de végétaux à l’arrière de son commerce pour freiner le dépôt d’ordures.