/finance/business
Navigation

Coveo s’offre Tooso

Rencontre de Coveo et des employes de l entreprise pour discuter du fait que leur secteur d activite fait partie de ceux ou le recrutement s annonce le plus difficile au cours des prochaines annees, 3175 Chemin des Quatre-Bourgeois 200, Quebec, 2 mai 2019. PASCAL HUOT / JOURNAL DE QUEBEC / AGENCE QMI
Photo Agence QMI, Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

Coveo se tourne vers San Francisco pour dénicher une technologie dans le domaine de l’intelligence artificielle  qui permettra à ses clients de rivaliser davantage avec Amazon.

L’entreprise de Québec spécialisée dans les technologies de recherche et de personnalisation sur le web a annoncé mardi acquérir la compagnie américaine Tooso. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

«Cette acquisition est un véritable point tournant dans le marché du commerce électronique», a indiqué Louis Têtu, chef de la direction de Coveo.

L’entreprise de moteurs de commerce électronique Tooso compte cinq travailleurs. Deux des trois fondateurs auront dorénavant des bureaux à New York. Le troisième demeurera à San Francisco.

C’est principalement le savoir de la compagnie qui brasse des affaires dans le commerce électronique qui a attiré l’attention de  Laurent Simoneau, cofondateur de Coveo, et de M. Têtu, aussi connu pour avoir mis au monde Taleo. Cette dernière a été vendue pour 1,9 milliard $US. 

Améliorer l’expérience d’achat

Cette nouvelle transaction du côté des États-Unis permettra notamment à Coveo d’améliorer l’expérience d’achat chez ses clients. L’entreprise sera en mesure de mieux cerner les intentions et les besoins des acheteurs, ce qui lui permettra d’agir de la même manière qu'un assistant personnel de magasinage.

«Pour nous, Tooso nous apporte une expertise incroyable. Ce sont des gens qui sont parmi les meilleurs au monde pour comprendre le langage. Les gens magasinent aujourd’hui [sur le web] avec un langage naturel. Ils vont écrire des requêtes. Ils vont aussi parler à leur cellulaire, notamment pour demander les meilleurs prix pour des produits», explique M. Simoneau. «La recherche dans le commerce devient très proche du langage parlé. L’obsession de Tooso depuis des années est de bâtir une technologie pour comprendre cela», ajoute-t-il.

En Europe et aux États-Unis, Tooso compte une dizaine de clients, entre autres, Leroy Merlin en Italie, qui est comme le «Home Depot Canada», compare M. Simoneau.

Actuellement, Coveo sert de gagne-pain à environ 500 personnes à Québec, à Montréal, à Toronto, à San Francisco, à New York et à Londres. Plus de 90 % du chiffre d’affaires de l’entreprise provient de contrats à l’étranger. 

En 2018, Evergreen Coast Capital a injecté 100 millions $US dans Coveo en échange d’une participation de 27 % dans l’actionnariat.