/qubradio
Navigation

Julie Masse a bien failli ne jamais chanter C’est zéro

Julie Masse a bien failli ne jamais chanter C’est zéro
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Il s’en est fallu de peu que Julie Masse n’interprète jamais son grand succès C’est zéro. C’est ce que l’on apprend dans le premier épisode du nouveau balado Pourquoi Julie? sur QUB radio.  

La chanson, écrite par Manuel Tadros, était destinée à une certaine Diane, qu’il avait rencontrée chez elle à Saint-Hilaire. Le père du cinéaste Xavier Dolan – ce dernier n’avait pas plus d’un an à l’époque – se remémore ce rendez-vous... et la balade en voiture qui a suivi.     

«Je rencontre cette fille, qui s’appelle Diane. Je ne dirai pas son nom [...] Je lui ai dit: “Je vais te trouver quelque chose.” En partant de chez elle, je rentre dans ma voiture et je commence à écrire cette chanson dans ma tête. Je n’ai pas d’enregistreur avec moi, alors je suis obligé de me souvenir de tout ce que je suis en train de créer. Les mots et la musique me viennent en même temps», raconte l’auteur-compositeur à la journaliste culturelle Émilie Perreault, qui pilote ce nouveau balado.     

  

  

«Je rentre chez moi et je me mets à écrire C’est zéro. Et là, je me dis: “OK, il se passe quelque chose.” Tu le sens, quand tu es auteur-compositeur, tu écris des tounes et tu dis: “Ça, c’en est une bonne.” Tu le sais et, celle-là, je la sentais.»     

Manuel Tadros enregistre alors des démos de la chanson. Il rappelle cette mystérieuse Diane qui, comme Julie Masse, était alors âgée de 20 ans.     

«J’appelle la fille, Diane, et je lui dis: “Je t’envoie quelque chose.” Sa copine est venue [...] Elle est allée lui porter la cassette chez elle. Elle l’a écoutée. Elle m’a appelé et elle m’a dit: “C'est trop vieux pour moi, ce n’est pas pour moi.”»     

Une première rencontre mémorable  

Manuel Tadros se souviendra toujours de sa première rencontre avec Julie Masse, qui s’est déroulée à son bureau. C’est à ce moment qu’il lui a fait entendre la chanson C’est zéro pour la première fois.     

«Serge Brouillette, qui avait découvert Julie Masse, m’appelle. Il me dit: “Manuel, j’ai une fille que j’ai découverte et j’aimerais te la présenter. Je veux savoir si tu as quelque chose pour nous”», relate-t-il.      

  

  

«Au bout de trois minutes de conversation, j’ai mis la chanson dans l’appareil-cassette. On l’a partie [...] et elle s’est mise à pleurer. Serge Brouillette s’est mis à pleurer. Elle a dit: “Ça, c’est pour moi.” J’ai dit: “Oui, à une condition. C’est moi qui la réalise [la chanson] et c’est moi qui te coache.” Elle a dit: “Pas de problème.” Trois jours après, on était en studio.»     

En plus de propulser la carrière de Julie Masse, la chanson C’est zéro est restée collée aux palmarès musicaux pendant 30 semaines.      

C’est Diane qui a dû s’en mordre les doigts...    

   

  • ÉCOUTEZ le premier épisode complet du balado Pourquoi Julie?:   

  

Une enquête d'Émilie Perreault     

Dans ce nouveau balado, la journaliste Émilie Perreault veut essayer de comprendre le départ de Julie, son idole d’enfance.     

  

«Ça part d’une passion d’enfant, c’est-à-dire que, quand j’étais petite, c’était ma chanteuse préférée. Un jour, elle a disparu. On le sait, elle est partie avec Corey Hart dans les Bahamas. Ils ont décidé de se consacrer à leur famille.»     

«Je comprends la décision de se consacrer à sa famille, c’est tout à fait noble et ça la regarde», a-t-elle expliqué en entrevue à l’émission Le 6 à 9 de Caroline et Maka sur QUB radio.     

«Pour moi, ce n’est pas un ou l’autre [famille ou carrière]. Effectivement, je pense que tu peux aimer passionnément ton amoureux et tes enfants et, de temps en temps, continuer à chanter. C’est ce bout-là qui me manque. Et en faisant des recherches, j’ai trouvé d’autres pistes de réponse et c’est ça qui est devenu le projet de balado.»

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions