/entertainment/music
Navigation

Une Québécoise avec Jennifer Lopez, qui en met plein la vue

Coup d'oeil sur cet article

Jennifer Lopez nous avait promis une grande fête avec sa tournée It’s My Party. Et c’est exactement ce qu’elle a livré au Centre Bell mercredi soir. Entourée de son armée de danseurs, dont la Québécoise Kim Gingras, la chanteuse en a mis plein la vue avec une production diablement efficace et rodée au quart de tour.  

« C’est ma fête ! » Ça, Jennifer Lopez l’a réitéré à d’innombrables reprises au cours de la soirée. En effet, la latina sillonne présentement l’Amérique du Nord afin de souligner son 50e anniversaire qu’elle célébrera officiellement le 24 juillet.   

Et dès son arrivée sur scène, peu de temps après 21 heures, la star a fait étalage de toute l’opulence dont elle était capable. D’abord suspendue à un imposant chandelier, elle n’a pas lésiné sur les artifices pour épater les quelque 15 700 fans réunis à l’intérieur du Centre Bell. Feux d’artifice, paillettes, pyrotechnie, confettis, surabondance de ballons... Vraiment, la barre a été placée très haut en début de soirée.   

Allait-elle être capable de maintenir ce niveau d’émerveillement tout au long du concert ?   

Bien sûr. Les fans de la première heure n’en ont pas douté une seule seconde. Et c’est en grande partie grâce à ses danseurs que la bombe latine y est parvenue.   

Kim Gingras épate  

Jennifer Lopez, qui a elle-même amorcé sa carrière en dansant à l’émission In Living Color, a un respect évident pour sa troupe de danseurs, leur laissant bon nombre d’occasions de briller. Du lot, bien entendu, on a surtout remarqué la Québécoise Kim Gingras, dont le sourire, relayée sur deux écrans géants, témoignait son bonheur évident de rentrer au bercail le temps d’un concert. 

  

  • Kim Gingras était à l'émission Le 6 à 9 de Caroline et Maka, jeudi matin, sur QUB radio:

La rouquine, tout comme ses nombreux collègues, a également la tâche de divertir la foule lors des très fréquents changements de costume de Jennifer Lopez.   

Car, à l’aube de la cinquantaine, Jennifer Lopez est dans une forme phénoménale. Elle le sait. Et elle tient visiblement qu’on le sache en multipliant les costumes particulièrement révélateurs, certains d’entre eux flirtant avec la limite du bon goût.   

Des pantalons échancrés dévoilant son célèbre postérieur ? Rien n’est hors limite pour la star latine. Pour le meilleur... et (quelques fois) pour le pire.   

Deux dizaines de hits  

L’étoile de Jennifer Lopez n’est pas sur le point de ternir. La star, au sommet de son art, en a fait la preuve mercredi avec ce survol exhaustif de sa carrière, revisitant tour à tour ses succès radiophoniques, de ses premiers (Waiting for Tonight, If You Had My Love et compagnie) jusqu’aux plus récents (dont Dinero, avec l’apport vocal et visuel de Cardi B via une bande vidéo).