/sports/tennis
Navigation

Baadi frappe le mur Damm

Taha Baadi a été éliminé du tournoi junior mercredi.
Photo Mathieu Boulay Taha Baadi a été éliminé du tournoi junior mercredi.

Coup d'oeil sur cet article

LONDRES | Le parcours du Québécois Taha Baadi à Wimbledon est terminé.

Le Lavallois s’est incliné 6-2 et 6-3 devant la quatrième tête de série, l’Américain Martin Damm, au troisième tour du tournoi junior, mercredi. Si le premier match impliquant Baadi avait été relativement serré, celui de mercredi a été à sens unique.

Grâce à son puissant service, qui doit dépasser les 160 km/h, Damm a pris le contrôle du match dès le premier jeu. Pendant ce temps, Baadi a bien tenté de faire des retours de qualité, mais il n’en a pas été capable.

Puis, au service, le Québécois n’a pas été en mesure de générer un rythme de croisière qui lui aurait permis de déranger Damm.

« Ce fut un match plutôt difficile, a reconnu Baadi. Damm m’a mis dans une position inconfortable dès le départ. Il a bien servi et il m’a brisé deux fois en raison d’erreurs un peu bêtes de ma part.

De plus, à certains moments, j’ai manqué de concentration lorsque j’étais au service. »

Bris raté

Le vent aurait pu tourner au début de la deuxième manche. Baadi a eu quelques balles de bris lors du premier jeu, mais il n’a pas été en mesure de capitaliser.

« Si j’avais pu convertir l’une de ces balles, le match aurait pu être différent, a-t-il souligné. Ça aurait mis de la pression sur mon adversaire et j’aurais pu en profiter. »

Malgré tout, Baadi ne repart pas les mains vides de Wimbledon. Avec ses deux victoires en simple, il vient d’assurer sa participation à un autre tournoi majeur : les Internationaux des États-Unis.

« Wimbledon fut une bonne expérience pour moi, même si ça ne s’est pas terminé comme je le souhaitais, a mentionné Baadi. Ce fut mémorable et stimulant. Ça va me motiver à travailler encore plus fort à mon retour à Montréal.

Mon objectif est de revenir ici un jour, comme professionnel. »

Au cours des prochaines semaines, il prendra part aux tournois Challenger de Gatineau et de Granby. S’il est chanceux, il pourrait obtenir un laissez-passer afin de participer aux qualifications de la Coupe Rogers à Montréal.

Dans la NCAA ?

À la fin de 2019, Baadi aura une décision importante à prendre. Il devra choisir s’il passe chez les professionnels ou s’il choisit la voie des universités américaines.

À Wimbledon, le représentant de l’université de Wake Forest est venu regarder tous ses matchs. Il a également parlé aux parents de l’athlète à quelques reprises.

« Si je décide d’aller dans la NCAA, j’irai à Wake Forest. Ils ont ma parole, a confirmé Baadi. Par contre, je suis loin d’avoir fait mon choix. Je veux encore disputer quelques tournois pour prendre une décision éclairée. »

La voie des universités américaines permet aux joueurs de tennis de poursuivre leur développement de quelques années. En fait, c’est une transition entre les niveaux junior et professionnel. Ça pourrait être une bonne chose pour Baadi.


Plus tard, Baadi et son partenaire Filip Cristian Jianu ont gagné 6-3 et 6-1 contre la paire de Dalibor Svrcina et Leandro Riedi. Ils disputeront leur prochain match jeudi matin.


Gabriela Dabrowski et sa partenaire Yi-Fan Xu ont accédé à la demi-finale du double féminin en battant le duo de Danielle Rose Collins et Bethanie Mattek 6-1 et 6-3.