/sports/opinion/columnists
Navigation

Tradition d’excellence au Domaine Shannon

Coup d'oeil sur cet article

LAC SÉGUIN | Depuis maintenant 50 ans, la famille Danis a su conserver la faune et la flore de son Domaine Shannon en Outaouais. Les fils Sylvain et Serge ont su prendre la relève de leur père et fondateur Raymond, permettant à ce territoire unique de conserver toute sa valeur en termes de pêche du doré et du grand brochet.

« Nous nous sommes toujours fait un devoir de maintenir la qualité de pêche sur notre territoire, afin de donner aux amateurs les meilleures chances de capturer des dorés et des brochets de belle taille », explique Serge Danis.

« Nous avons eu la chance de pouvoir exploiter notre pourvoirie sur un territoire unique, où les lacs regorgent de poissons, poursuit-il. Au Domaine Shannon, nous voulons que les pêcheurs qui nous visitent puissent repartir en se disant qu’ils ont vécu une excellente aventure de pêche ».

Très honnêtement, nous avons pu constater que cet engagement est bien tenu. Dès notre arrivée, nous avons rencontré des pêcheurs heureux, qui n’hésitaient pas à nous raconter des histoires de prises impressionnantes et abondantes.

Le souci de la protection de la ressource, qui a toujours été au centre des préoccupations de la famille Danis, a porté ses fruits.

« Nous avons appliqué la remise à l’eau bien avant que le gouvernement ne l’impose parce que nous voulions justement offrir une pêche de qualité à long terme. Il arrive souvent que des gens récoltent des trophées dans le doré qui frôlent les dix livres alors que dans le brochet, des spécimens dépassant les 25 livres sont encore capturés aujourd’hui. »

Comme ce territoire est à droits exclusifs, la taille permise pour conserver un doré, se situe entre 37 et 53 centimètres.

Cette pourvoirie de 335 kilomètres carrés est enclavée dans un territoire adjacent à la réserve faunique de La Vérendrye. Cette situation privilégiée lui permet d’offrir une pêche de qualité sur une trentaine de lacs.

En plus du brochet et du doré, vous pouvez aussi avoir accès à un lac aménagé qui renferme de la truite mouchetée.

En compagnie de Sylvain Danis, qui agissait comme guide, j’ai eu la chance de capturer ce magnifique doré qui dépassait les sept livres.
Photo courtoisie, Karl Tremblay
En compagnie de Sylvain Danis, qui agissait comme guide, j’ai eu la chance de capturer ce magnifique doré qui dépassait les sept livres.

Avec l’électricité

Sur le site principal, on retrouve 18 chalets aménagés avec tout le nécessaire pour une aventure de pêche en plan européen. Ils sont tous alimentés à l’électricité.

Vous pouvez aussi vivre votre aventure en plan américain, en profitant des services de cuisine offerts au pavillon principal.

En entrant dans ce dernier, vous ferez une espèce de retour dans le passé. Vous pourrez y admirer les différents trophées qui sont accrochés aux murs et en lisant les différents documents disponibles. C’est à ce moment-là que l’on constate l’âme que cette famille a donnée au lieu.

Les déplacements sur le territoire sont faciles. Ils peuvent se faire en embarcation depuis le site principal, par la chaîne de lacs accessibles. Vous pouvez aussi emprunter le réseau routier, qui est d’excellente qualité, ne nécessitant pas de véhicule à quatre roues motrices.

Pour la pêche, rien de bien compliqué. Dans le cas du doré, lors de notre passage, la pêche au jig avec des vers de terre ou des sangsues nous a procuré d’excellents résultats.

Notre guide, Sylvain, nous a aussi fait découvrir une nouvelle technique. À la brunante, alors que le jour s’éteint tranquillement, il nous a fait pêcher au lancer avec des poissons-nageurs, que je trouvais plutôt gros dans les circonstances.

Il m’a bien prouvé que j’en avais encore à apprendre en capturant de nombreux dorés dont un de plus de six livres, avec les Rapalas bleus ou orange et noir.

Pour le brochet, la pêche à la traîne avec des poissons-nageurs articulés de couleur orange ou bleue a donné les meilleurs résultats.

Une valeur sûre

Chose certaine, si vous désirez vivre une aventure de pêche du doré et du brochet de grande qualité avec des services à la clientèle hors pair, en choisissant le Domaine Shannon, vous ne vous tromperez pas.

Rendre les pêcheurs heureux revêt une importance capitale pour les propriétaires Serge et Sylvain. Ils poursuivent la tradition d’excellence de la pourvoirie.

En juillet, août et septembre, la pourvoirie offre des tarifs spéciaux. Il est possible d’y vivre des séjours en vacances familiales.

En plus de la pêche, les gens pourront pratiquer le pédalo, le canot, la baignade, la marche en forêt et la photographie.

En automne, il est possible d’y chasser l’orignal et le petit gibier. Les amateurs de chasse de l’ours noir ne sont pas en reste avec la chasse printanière sur des sites aménagés et appâtés.

Pour tout savoir sur les coûts et les disponibilités d’ici à la fin de la saison, vous pouvez communiquer directement avec les gens de la pourvoirie au 819 449-3285 ou sans frais au 1 888 449-3285. Vous garderez un souvenir impérissable d’un séjour à cette pourvoirie.