/sports/racing
Navigation

Hugo Houle poursuit son bon travail

Hugo Houle poursuit son bon travail
Le Journal de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Hugo Houle s’est dit satisfait de la performance qu’il a livrée à la huitième étape du Tour de France, samedi, remportée par le Belge Thomas De Gendt, de l’équipe Lotto Soudal.

Le cycliste de Sainte-Perpétue a complété les 200 km entre Mâcon et Saint-Étienne au 97e rang (+19 minutes et 43 secondes), mais a tout de même été en mesure de faire son travail aux côtés de ses coéquipiers d’Astana. «À 50 km de l’arrivée, nous avons essayé de forcer la route et rattraper l’échappée, qui en était une de costauds aujourd’hui. J’ai fait ce que j’avais à faire en roulant fort sur environ 20 km pour finalement terminer l’étape tranquille derrière», a-t-il fait savoir.

Chez Astana, le Kazakh Alexey Lutsenko a été le 12e à franchir la ligne d’arrivée, tandis que le Danois Jakob Fuglsang a pointé au 21e rang, tous les deux à 26 secondes du vainqueur. «Les gars sont arrivés dans le groupe de tête, alors c’est une bonne journée. Ç’a roulé fort derrière avec un rythme très soutenu du début à la fin et ç’a joué du coude dans les petites routes! Tout le monde a voulu garder son positionnement et éviter les embûches, ce qui provoque toujours un peu de nervosité», a indiqué Houle.

Le Français Julian Alaphilippe (Deuceuninck-Quick Step) a profité de cette huitième étape pour reprendre le maillot jaune en devançant l’Italien Giulio Ciccone au classement général provisoire grâce à une 3e place. Non seulement le nouveau meneur a-t-il repris les six secondes qui le séparaient de la tête, mais Alaphilippe compte désormais une avance de 23 secondes sur Ciccone.

Les cyclistes parcourront les 170,5 km les séparant de Brioude, dimanche, pour la neuvième étape de ce Tour de France.

Victoire d’étape pour Boels-Dolmans en Italie

La coéquipière néerlandaise de Karol-Ann Canuel chez Boels-Dolmans, Anna van der Breggen, a signé sa première victoire d’étape de ce Tour d’Italie féminin. Elle a complété les 125,5 km de cette neuvième étape pour l’emporter sur Annamiek van Vleuten, actuelle meneuse au classement général.

Bien qu’elle ait réussi à réduire l’écart à 3 min 50 s, il risque d’être difficile pour elle de devancer sa compatriote au classement général et de faire mieux qu’une deuxième place avec une étape à faire au Tour.

Pour en revenir à la course du jour, Karol-Ann Canuel a réussi à épauler sa coéquipière dans sa victoire. «Nous sommes vraiment contentes de sa victoire, et elle a très bien fait ça», a déclaré la cycliste originaire d’Amos, qui a pris le 53e rang (+9 minutes et 37 secondes) dans cette course.

«Je suis plutôt satisfaite de ma performance individuelle. Je n’avais pas d’attentes pour la montée, alors je l’ai faite à mon rythme», a-t-elle ajouté.

Le Tour d’Italie féminin prendra fin dimanche avec une dixième et dernière étape de 120 km, de San Vito al Tagliamento à Udine.