/world/usa
Navigation

Une bactérie foudroyante emporte un homme qui s’est baigné en Floride

Coup d'oeil sur cet article

Un homme du Tennessee aurait contracté une bactérie foudroyante lorsqu’il s’est baigné en Floride et, 48 heures plus tard, il était mort, selon le récit partagé par sa famille.

William «Dave» Bennett et son épouse rendaient visite à leur fille dans le comté d’Okaloosa, la semaine dernière, quand l’homme de 66 ans aurait contracté la Vibrio vulnificus, une bactérie présente dans les estuaires et les eaux côtières. Elle est particulièrement menaçante pendant les mois où l’eau est la plus chaude. 

Cheryl Wiygul, la fille du défunt, a raconté l’histoire dans un long message partagé sur Facebook, avec une photo à l’appui montrant les ravages provoqués par la bactérie dans le dos de son père. 

 

 

Douze heures après avoir fait du jet ski et avoir joué au ballon dans l’eau, M. Bennett s’est réveillé avec de la fièvre. Il avait en plus des frissons et des crampes. 

L’homme de 66 ans est rentré à la maison, à Memphis, le lendemain, et est allé à l’hôpital. Les médecins ont alors remarqué une «tache noire extrêmement gonflée» dans son dos, selon sa fille. Cette masse a rapidement doublé de volume, puis une autre tache est apparue. 

Le lendemain, il était décédé, emporté de façon fulgurante par cette bactérie. 

«Moins de 48 heures après être sorti de l’eau alors qu’il se sentait bien, la bactérie l’avait détruit», a écrit sa fille, bouleversée. 

Soulignons que l’infection causée par la Vibrio vulnificus peut entraîner une fasciite nécrosante, une maladie se nourrissant de chair et affectant principalement les personnes dont le système immunitaire est compromis, ce qui était le cas de M. Bennett, qui luttait contre le cancer depuis plusieurs années.