/weekend
Navigation

Photos souvenirs: Jean Leloup

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal de Montréal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs.

Photos souvenirs: Jean Leloup
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Ziggy

Photos souvenirs: Jean Leloup
Photo d'archives

Jean Leloup en 1986, il y a 33 ans. Il avait alors 25 ans et il interprétait le rôle de Ziggy dans la seconde version québécoise de l’opéra rock Starmania. Né à Sainte-Foy, Québec en 1961, Jean Leclerc, de son vrai nom, avait vécu son enfance au Togo avec ses parents, et une partie de son adolescence en Algérie avant de revenir ici pour de bon à l’âge de 15 ans, en 1976, la tête remplie de rythmes du monde.

En 1990

Photos souvenirs: Jean Leloup
Photo d'archives

Le chanteur en 1991. Il avait lancé son second album L’Amour est sans pitié (Nathalie, Isabelle, Cookie) l’année précédente, mais c’est cette année-là qu’il obtenait un énorme succès avec le clip et la chanson 1990 qui faisait rimer les mots communication et conscientisation avec bombes à neutrons, en pleine guerre du Golfe. C’était l’année de ses 30 ans.

Le Dôme

Photos souvenirs: Jean Leloup
Photo d'archives

Août 1996, six ans après le lancement de L’amour est sans pitié, Leloup ayant temporairement disparu de la circulation revenait enfin avec un nouvel album et non le moindre, Le Dôme, sur lequel on retrouve les succès Edgar, Johnny Go et I Lost My Baby. Avec cet album, il remporta le Félix du meilleur auteur-compositeur de l’année 1997 et l’album fut certifié platine en 1998.

Exit Leloup

Photos souvenirs: Jean Leloup
Photo d'archives

Sur scène lors du dernier spectacle d’une tournée monstre, le chanteur ayant annoncé le départ de Leloup avant de devenir Jean Leclerc (son nom véritable). Leloup se retirait donc officiellement en décembre 2003, tout en lançant la vidéo La Mygale Jaune dans lequel il brûle des symboles de sa carrière, notamment son fameux haut-de-forme et sa guitare.

L’écrivain

Photos souvenirs: Jean Leloup
Photo d'archives

L’auteur-compositeur, qui a grandi avec les bouquins de ses parents professeurs et étudié en lettres à l’université, lançait très humblement, après des années de gestation, le conte philosophique, Noir destin que le mien, en 2005, sous le nom de plume de Massoud Al-Rachid, le personnage principal du livre. Cette année-là, il annonçait aussi son retour à la musique.


► Quatre ans après À Paradis City, Jean Leloup vient de lancer un nouvel album intitulé L’étrange pays, un disque acoustique, guitare-voix, enregistré dans le plus grand secret sur des balcons montréalais, dans les paysages de Charlevoix, dans des chambres d’hôtel, des aéroports et aussi une maison du Costa Rica. Voir roiponpon.ca.

► L’auteur-compositeur pourrait faire des concerts en forêt dans un avenir rapproché, mais pas avant 2020.

► Le nouvel album de Jean Leloup est en nomination pour le prix Polaris, remis au meilleur album canadien de l’année.