/news/green
Navigation

Le maire de Laval satisfait de la nouvelle zone d’intervention spéciale

Le maire de Laval satisfait de la nouvelle zone d’intervention spéciale
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

(LAVAL) | Le maire de Laval, Marc Demers, soutient que la nouvelle zone d’intervention spéciale (ZIS) visant une meilleure gestion des zones inondables rendue publique lundi par le gouvernement du Québec reflète davantage la réalité de sa municipalité avec le rétrécissement du territoire problématique.

«Je constate de nets progrès dans la nouvelle cartographie de la zone d’intervention spéciale, a indiqué M. Demers dans un communiqué. Mes échanges avec la ministre [Andrée] Laforest ont porté fruit puisque le nouveau décret respecte davantage la réalité lavalloise.»

Le maire a souligné qu’à l’échelle du Québec le territoire concerné a été réduit de 20%. La zone d’intervention spéciale a notamment été rétrécie à Laval.

Son cabinet a souligné, lundi, que les citoyens de Laval qui veulent faire retirer leur terrain du territoire d’application de la zone d’intervention spéciale (ZIS) ont jusqu’au 19 août pour se manifester. Par ailleurs, les citoyens lavallois qui veulent obtenir un permis de construction pourront maintenant en faire la demande au Service de l’urbanisme, a ajouté le cabinet du maire.

La ZIS consiste en une nouvelle délimitation du territoire inondé problématique où une intervention des autorités est nécessaire. Elle est donc distincte de la cartographie des zones inondables.

Le décret ministériel ayant créé la nouvelle ZIS prévoit notamment pour cette zone un moratoire sur la construction de nouveaux bâtiments et sur la reconstruction de bâtiments détruits par une inondation.