/news/currentevents
Navigation

Une autre noyade à Montréal: la victime ne savait pas nager

Une autre noyade à Montréal: la victime ne savait pas nager
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Coup d'oeil sur cet article

La série noire se poursuit sur les plans d’eau de la province: une autre noyade s’est produite, lundi après-midi, alors qu’un adolescent a perdu la vie dans les eaux du fleuve Saint-Laurent, dans l’est de l’île de Montréal.  

Le drame est survenu en milieu d’après-midi au parc du Fort-de-Pointe-aux-Trembles, au bout du boulevard Saint-Jean-Baptiste, dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.  

Une autre noyade à Montréal: la victime ne savait pas nager
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Un garçon, témoin direct de la scène, a raconté que le jeune homme «savait qu’il ne savait pas nager», mais aurait tout de même décidé d’aller faire trempette dans l’eau du fleuve.  

À un certain moment, il aurait coulé à pic et aurait été aspiré vers le fond de l’eau en raison du courant. 

Un groupe de jeunes aurait alors crié à l’aide pour que quelqu’un vienne à sa rescousse.  

Une autre noyade à Montréal: la victime ne savait pas nager
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Un pêcheur qui se trouvait à proximité a abandonné ce qu’il faisait et s’est élancé vers le fleuve avant d’y sauter, tout habillé.  

Le père de famille n’avait qu’une idée en tête: sauver l’adolescent, coûte que coûte.  

«J’étais prêt à y laisser ma vie. C’est sûr que j’aurais fait passer l’enfant avant moi. J’ai tellement essayé, mais on ne voyait rien, c’était tout noir. Il y avait 10 pieds d’eau, mais au bout de 5 ou 10 minutes, j’étais épuisé. Je sentais que j’allais y passer si je ne retournais pas au bord», a raconté le bon Samaritain, qui a préféré conserver son anonymat.  

Une autre noyade à Montréal: la victime ne savait pas nager
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Ce dernier a été rencontré par les enquêteurs, tout comme le groupe d’enfants ayant appelé à l’aide, pour livrer sa version des faits.  

Le corps de l’adolescent, qui n’avait pas de pièces d’identité en sa possession, a finalement été repêché vers 14 h par les pompiers de Montréal.  

Au total, il serait demeuré «facilement une bonne quinzaine, même une vingtaine de minutes» sous l’eau, ont raconté des témoins.  

Une autre noyade à Montréal: la victime ne savait pas nager
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Selon toute vraisemblance, la jeune victime, qui aurait environ 17 ans, se serait noyée alors qu’elle se trouvait à moins de cinq mètres de la berge.  

En fin d’après-midi, des démarches étaient en cours du côté de la police de Montréal afin d’identifier formellement l’adolescent et, du même coup, retracer ses parents.  

Déjà, plus d’une trentaine de noyades sont survenues dans la province depuis le début de l’été.