/24m/city
Navigation

Île-des-Sœurs: une oeuvre d’art sur un chantier de construction

Île-des-Sœurs: une oeuvre d’art sur un chantier de construction
BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Après environ 300 canettes de peintures en aérosol et un mois et demi de travail, un artiste de Verdun a créé une murale sur une palissade d’un chantier de construction de L’Île-des-Soeurs dans le but de colorer le quartier.

Le promoteur immobilier Corporation Proment désirait embellir et dynamiser le secteur de la Pointe-Nord durant l’élaboration du projet de condos MYX, situé au coeur du quartier. L’artiste Lambert St-Cyr a ainsi approché le promoteur avec un projet de murale.

L’oeuvre d’art, qui se prolonge sur le chemin de la Pointe-Nord, la rue de la Rotonde et la rue Jacques-le Ber, sera exposée jusqu’à la fin de 2020. «En utilisant une palissade de chantier pour faire une murale, on embellit un espace de construction qui serait normalement juste un mur noir [...] », a expliqué l’artiste encore occupé à peaufiner quelques détails.

Île-des-Sœurs: une oeuvre d’art sur un chantier de construction
BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

«Il y a tellement de chantiers à Montréal et il y a tellement de chantiers avec des palissades qui n’ont rien dessus», a soutenu M. St-Cyr. Selon lui, de nombreux résidents lui ont d’ailleurs signifié leur enthousiasme pour le projet durant la création de la murale.

Des chandails à l’effigie de la création seront également mis en vente par Corporation Proment. Les fonds seront versés à l’organisme verdunois Toujours ensemble, qui offre du soutien scolaire, financier et social aux jeunes.

Scènes de la Pointe-Nord

Des éléments représentatifs du quartier ornent les 350 pieds carrés de la murale. Le fleuve, très présent dans le quartier, est l’«élément central». «J’ai tracé un fleuve qui fait toute la murale», a souligné l’artiste. «À partir du fleuve comme horizon, j’ai tracé plein de points de fuite un à la suite de l’autre.»

On y retrouve, par exemple, la rue de la Rotonde, des reproductions du nouveau pont Samuel-de-Champlain et du futur Réseau express métropolitain (REM). «C’est un collage de scènes présentes, idéalisées et des scènes futures», a ajouté celui qui a grandi à L’Île-des-Soeurs. «C’est comme une réflexion du quartier, mais avec ma perspective.»

L’oeuvre d’art a été réalisée à main levée par Lambert St-Cyr à l’aide de peinture aérosol à basse pression. «En tant qu’artiste, mon défi personnel c’est d’être capable de dessiner ce que je veux à main levée.»