/news/consumer
Navigation

L’achat alimentaire sur internet promis à un bel avenir au Québec

Refrigerateur alimentation nourriture cuisine
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’achat de nourriture sur internet devrait connaître une forte croissante dans les prochaines années au Québec, selon le Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO).

Dans une étude publiée mardi, le CEFRIO mentionne qu’environ 7% des adultes du Québec ont fait un achat alimentaire en ligne de décembre à février dernier. Ces consommateurs sont généralement âgés de moins de 55 ans, ayant des enfants et un diplôme universitaire. Et c’est sur l’île de Montréal que la proportion de commandes d’épicerie en ligne est la plus élevée.

«Avec l’adoption de nouveaux modèles d’affaire en commerce électronique, il apparaît que l’industrie de la distribution en alimentation au Québec s’apprête à vivre de grands changements», a affirmé Claire Bourget, directrice principale en recherche marketing pour le CEFRIO, par communiqué.

L’organisme note que les achats alimentaires sur internet prennent plusieurs formes. Il s’agit de commandes d’épicerie pour des livraisons ou pour une cueillette en magasin, de paniers de fruits et légumes frais, de repas prêt à cuisiner livrés à domicile et de produits spécialisés.

«Avec les recettes, les circulaires, les programmes de fidélités; que ce soit pour sauver du temps, sauver de l’argent ou expérimenter, le consommateur québécois demeure sensible aux prix et il aime bénéficier de rabais», a mentionné le CEFRIO.

Il souligne que des applications ou des sites web de commerce numérique permettent d’obtenir des économies ou d’acheter directement des producteurs.