/sports/others
Navigation

Natation artistique: les Canadiennes progressent

Natation artistique: les Canadiennes progressent
AFP

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) | Fortes de leur quatrième place à l’épreuve par équipe acrobatique des Championnats du monde de la FINA lundi, les nageuses artistiques canadiennes aimeraient bouleverser le classement établi. Mardi, à Gwangju, en Corée du Sud, les représentantes du pays ont conservé leur septième rang lors de la finale en équipe technique, mais elles rattrapent peu à peu celles qui les précèdent.

En recevant 89,4990 points, Andrée-Anne Côté, Jacqueline Simoneau, Emily Armstrong, Claudia Holzner, Halle Pratt, Camille Fiola-Dion, Audrey Joly et Rebecca Harrower ont amélioré leur total de 88,4953 des préliminaires. Elles ont terminé tout juste derrière les Espagnoles (90,2306).

Les Russes ont décroché l’or grâce à une routine qui leur a valu 96,9426 points. Les Chinoises (95,1543) et les Ukrainiennes (93,4514) ont complété le podium.

«Ç’a super bien été, nous sommes vraiment contentes de notre performance. Nous nous sommes améliorées par rapport aux préliminaires et notre pointage a augmenté, a souligné Côté. Nous nous rapprochons de plus en plus de l’Espagne et de l’Italie. Terminer à moins de 0,8 point des Espagnoles, c’est vraiment bon pour nous. C’est mieux que durant toute la saison et qu’aux derniers Championnats du monde. C’est un beau progrès.»

Nervosité

Si cinq des huit nageuses canadiennes en sont à leur première présence aux Championnats du monde de la FINA, elles ont rapidement gagné en expérience depuis le début de la compétition ce qui leur a permis de présenter leur programme technique avec plus d’assurance en finale.

«En préliminaire, c’était notre première fois pour la majorité de l’équipe dans la compétition, donc nous étions un peu plus stressées, même si nous n’avons pas fait de grosses erreurs. Aujourd’hui, nous avons pu avoir un peu plus de plaisir et ç’a paru dans notre performance. Nous étions plus énergiques et je crois que c’est ce qui a fait la différence», a expliqué Côté.

Cette nouvelle expérience acquise sera utile pour le programme libre en équipe dont la ronde préliminaire est prévue mercredi. «Nous nous concentrons maintenant là-dessus. Nous avons très hâte de montrer notre routine et nos éléments acrobatiques», a mentionné Côté.

Simoneau et Holzner septièmes

Jacqueline Simoneau et Claudia Holzner ont pris part aux préliminaires du programme libre en duo. Avec 89,600 points, elles occupent le septième rang.

Les Russes Svetlana Kolesichenko et Svetlana Romashina, médaillées d’or à l'épreuve de duo technique, mènent à nouveau avec 96,6667 points.

«Ça s’est très bien passé. Je n’ai pas encore regardé la vidéo de notre performance, mais pour la chimie entre nous, c’est l’une de nos meilleures», a souligné Simoneau.

Des problèmes avec ses verres de contact ont fait en sorte qu’elle ne voyait pas grand-chose pendant leur performance. «Ils se sont mal placés dans mes yeux et c'était un peu étrange, car honnêtement, je ne voyais vraiment rien. Mais ça a fait en sorte que nous nagions probablement plus près l’une de l’autre.»

De toutes les épreuves de natation artistique depuis le début des Championnats du monde de la FINA, Simoneau ne ressent pas trop l’accumulation de fatigue. «J’ai déjà neuf événements de faits, donc il en reste seulement quatre», a rappelé la vétérane en riant.

Mercredi, en plus d’être des préliminaires du programme libre en équipe avec ses coéquipières, Simoneau sera de la finale de solo libre.