/entertainment
Navigation

Sharp Objects de Jean-Marc Vallée en nomination aux Emmy

La série du réalisateur québécois obtient 8 nominations aux Emmy Awards

Sharp Objects de Jean-Marc Vallée en nomination aux Emmy
Dario Ayala / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Jean-Marc Vallée retournera aux Emmy. La série du réalisateur québécois Sharp Objects a récolté huit nominations au prestigieux gala, qui salue l’excellence en télévision aux États-Unis.

Présenté sur HBO l’été dernier, le suspense psychologique en huit épisodes pourrait être sacré Meilleure série limitée le 22 septembre prochain à Los Angeles. Rien n’est toutefois gagné d’avance. Sharp Objects fera face à quatre autres poids lourds : Chernobyl (HBO), Escape At Dannemora (Showtime), Fosse/Verdon (FX) et When They See Us (Netflix).

Seule déception : le nom de Jean-Marc Vallée n’a pas été retenu parmi les finalistes au prix du Meilleur réalisateur, une statuette qu’il avait décrochée en 2017 pour Big Little Lies. Les deux stars qu’il a dirigées dans Sharp Objects ont toutefois été citées, soit Amy Adams (Meilleure actrice dans une série limitée) et Patricia Clarkson (Meilleure actrice de soutien dans une série limitée). Les autres catégories dans lesquelles le feuilleton s’est illustré sont celles du maquillage, de la distribution, des coiffures, des costumes et — enfin — du montage. Cette dernière étape a été réalisée à Montréal chez REAL by FAKE, un studio de postproduction avec lequel Vallée entretient des liens étroits depuis plusieurs années. Le réalisateur a assuré le montage avec Véronique Barbe, Justin Lachance, Maxime Lahaie et Émile Vallée.

« Sur tous les projets de Jean-Marc, le montage, c’est toujours une force, indique Alex Vallée, gestionnaire en marketing chez REAL by FAKE. Ses montages sont remplis d’effets visuels de type invisible. Il voit ça comme une réécriture. C’est pour ça qu’on y a accordé beaucoup de temps. »

Alex Vallée qualifie ces huit nominations de « belle surprise ». « Sharp Objects, c’est probablement le projet dont il est le plus fier, précise le fils aîné du cinéaste. Il a l’impression qu’il était à son apogée. Et je suis pas mal d’accord avec lui. C’est très touchant comme série. »

Canadiens en lice

Jean-Marc Vallée et son équipe ne sont pas les seuls Canadiens à s’illustrer aux 71es Emmy. Schitt’s Creek, une série du réseau CBC (retransmise aux États-Unis sur Pop TV et offerte sur Netflix), est mentionnée dans quatre catégories, dont Meilleure comédie, Meilleur acteur dans une comédie (Eugene Levy) et Meilleure actrice dans une comédie (Catherine O’Hara).

Sandra Oh (Killing Eve) fait également partie du lot, comme plusieurs Canadiens ayant travaillé sur The Handmaid’s Tale (La servante écarlate), une série tournée à Toronto.

Fait à souligner, le controversé documentaire Leaving Neverland, à propos des allégations de pédophilie contre Michael Jackson, a également raflé plusieurs nominations.

Game of Thrones en tête

Encore une fois cette année, le palmarès des Emmy est dominé par Game of Thrones (Le trône de fer), qui établit un record en amassant 32 nominations. La populaire série rivalisera avec Better Call Saul, Bodyguard, Killing Eve, Ozark, Pose, Succession et This Is Us pour rafler la palme du Meilleur drame.

Du côté des comédies, outre Schitt’s Creek, on trouve Barry, Fleabag, Russian Doll, The Good Place, The Marvelous Mrs. Maisel et Veep.

Les 71es Emmy Awards seront diffusés à FOX le 22 septembre.

Les favoris

Voici les titres qui ouvrent la marche cette année au gala des prix Emmy.

  • Game of Thrones (32 nominations)
  • The Marvelous Mrs. Maisel (20 nominations)
  • Chernobyl (19 nominations)
  • Saturday Night Live (18 nominations)
  • Barry (17 nominations)
  • Fosse/Verdon (17 nominations)
  • When They See Us (16 nominations)