/opinion/columnists
Navigation

Au plaisir

Coup d'oeil sur cet article

On a connu plein de gars qui étaient loin d’être parmi les meilleurs, qui n’ont jamais gagné de championnat ou la coupe Stanley, mais qui ont connu des moments fabuleux et inoubliables dans la Ligue nationale, en Suisse ou ailleurs dans l’univers du hockey. Ils ont fêté, ils ont voyagé et c’était à fond la caisse.

Si j’étais l’agent d’Eugénie Bouchard, je lui raconterais une de ces histoires l’encourageant ainsi à poursuivre son rêve qui, visiblement, n’est pas d’être la numéro un mondiale. C’est une tripeuse qui profite de chaque instant qui lui est offert sur un plateau d’argent tout en pratiquant un sport qu’elle adore. N’est-ce pas merveilleux ? Elle utilise toutes ses cartes et ne rate pas une occasion de nager dans les plaisirs, l’ivresse et les voluptés de la célébrité.

Eugénie en mange une maudite sur les réseaux sociaux se faisant indiquer le chemin de la sortie, de la retraite et ça me gosse.

Y AURAIT-IL DES JALOUX ?

Les gens sont méchants envers cette fille qui, bien sûr, prend un petit verre à l’occasion, ne touche pas à la drogue, s’entraîne au quotidien et retourne au combat dès qu’elle le peut même si les plus jeunes commencent à la rattraper.

On s’entend. Eugénie ne sera jamais numéro un, ni même numéro 20, mais elle fait une vie de rêve, elle s’amuse et si c’était ma fille, je lui rappellerais régulièrement de ne rien manquer.

Elle me fait penser à madame Jan Stephenson, grande championne du golf dans les années 1970, qui n’hésitait pas à utiliser ses attraits magnifiques pour faire tourner les caméras.

Amuse-toi, Génie, tu ne le regretteras jamais.

TI-PAQUET

  • De la rougeole au Parc Safari. N’approchez pas le zèbre avec des lignes orange.
  • Le Colombien arrêté parce qu’il transportait 500 grammes de coke sous sa perruque jure qu’il ne passera plus jamais devant un ventilateur.
  • BM : Marque de bagnole dont le W est muet.
  • Manuscrit : Feuille qu’un stylo habille.
  • Le problème quand t’es retraité, c’est que t’as plus de vacances.

À DEMAIN

Y en a qui ne sont pas capables de voir des gens heureux.