/finance/business
Navigation

Le drame plonge dans le deuil une entreprise familiale

Coup d'oeil sur cet article

La tragédie frappe à nouveau Air Saguenay, une compagnie aérienne québécoise impliquée dans au moins trois accidents depuis 2010.

Air Saguenay a vu le jour dans les années 1960 sous le nom de Saguenay Air Service, un transporteur basé près du lac Kénogami, un réservoir artificiel situé dans l’arrondissement de Jonquière de la ville de Saguenay.

Les principaux clients de l’entreprise étaient alors des entreprises comme l’aluminerie Alcan et la papetière Price, ainsi que des pêcheurs.

En 1980, Jean-Claude Tremblay met la main sur l’entreprise et souhaite en faire la compagnie de choix pour les amateurs de pêche et de chasse à l’orignal. Elle prend alors le nom d’Air Saguenay.

Touchés au cœur

L’entreprise est encore aujourd’hui détenue par la famille Tremblay. Elle est dirigée par Jean Tremblay, fils du fondateur, avec qui Le Journal s’est entretenu hier.

« On est profondément touchés par cette tragédie », a-t-il dit.

« Ça appartient encore à la famille. De 1998 à 2007, le Fonds de solidarité FTQ a été actionnaire, mais ce n’est plus le cas », a-t-il indiqué.

La compagnie exploite aujourd’hui 15 appareils et compte 10 bases aériennes à l’échelle du Québec et au Labrador, a indiqué le président-directeur général.