/sports/soccer
Navigation

MLS: Atlanta profite de l’indiscipline du Dynamo

Coup d'oeil sur cet article

Évoluant à 11 contre 10 pendant plus de 80 minutes, l’Atlanta United FC a pulvérisé le Dynamo de Houston au compte de 5 à 0, mercredi soir, au Mercedes-Benz Stadium.

À la 6e minute, l’attaquant du Dynamo Alberth Elis a écopé d’un carton rouge, ce qui a permis aux favoris de la foule d’avoir un énorme avantage pour le reste de la rencontre. Le joueur désigné de 23 ans a d’abord obtenu un carton jaune pour avoir fait trébucher un adversaire et il a ensuite exprimé sa frustration de façon trop intense aux yeux de l’arbitre, qui a sorti le rouge.

Moins de 25 minutes plus tard, Darlington Nagbe inscrivait la première réussite de la formation de la Géorgie. Le milieu de terrain a redirigé le centre de Julian Gressel derrière le gardien Tyler Deric.

Brandon Vazquez, Josef Martinez (deux fois) et Gressel ont également fait vibrer les cordages.

Devant son filet, Deric a été particulièrement occupé, lui qui a fait face à 23 tirs, dont huit cadrés. À l’inverse, Brad Guzan a effectué un seul arrêt pour ainsi obtenir son neuvième blanchissage de la présente campagne.

Toronto frappe tôt

Dans la Ville Reine, le Toronto FC a marqué deux buts dans les 30 premières minutes pour se diriger vers un gain de 3 à 1 contre les Red Bulls de New York.

Jozy Altidore a été le premier à inscrit sa formation au tableau, et ce, dès la sixième minute. Le gros attaquant y est allé d’une belle talonnade pour déjouer le gardien Luis Robles.

Vingt minutes plus tard, Alejandro Pozuelo a profité d’un tir de pénalité pour marquer le but qui s’avérera celui de la victoire. Il s’agissait de sa neuvième réussite depuis son arrivée dans la Major League Soccer, au début de la saison.

Ashtone Morgan a également touché le fond du filet pour les gagnants, tandis que Tom Barlow a été l’unique marqueur des perdants.

Les Whitecaps malmenés

En Nouvelle-Angleterre, le Revolution a servi une correction de 4 à 0 aux Whitecaps de Vancouver.

En plus d’être dominés au score, les représentants de la Colombie-Britannique ont vu leurs adversaires tirer huit fois sur leur cage, alors qu’ils ont été incapables de toucher le cadre adverse. Devant le filet des vainqueurs, Matt Turner a ainsi obtenu le blanchissage le plus facile de sa carrière.

Offensivement, c’est un but de Gustavo Bou dans les premiers arrêts de jeu qui a fait la différence. Il s’agissait de son premier match en carrière dans le circuit Garber, lui qui a été acquis mercredi dernier.

Les trois autres réussites du Revolution ont été inscrites dans les 10 dernières minutes de jeu et elles ont été produites par Diego Fagundez, Carles Gil et Teal Bunbury.