/sports/others
Navigation

Un autre top 5 mondial pour Jacqueline Simoneau

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) | En action à la finale de l’épreuve libre individuelle, la nageuse artistique Jacqueline Simoneau a conservé son cinquième rang, mercredi, aux Championnats du monde de la FINA, à Gwangju, en Corée du Sud.

La Montréalaise avait également scellé le top 5 en solo technique la fin de semaine dernière. Cette fois, Simoneau a réussi l’exploit à l’épreuve libre en récoltant 90,7000 points, une note légèrement supérieure à celle obtenue en ronde préliminaire (90,4333).

«Je suis contente d’avoir amélioré ma performance. Ce n’est pas mon meilleur pointage, mais je suis tout de même satisfaite de ma préparation et du chemin parcouru pour en arriver là», a-t-elle fait savoir.

Celle qui participe à ses quatrièmes Championnats du monde estime avoir présenté une routine à la hauteur de ses attentes. «En arrivant ici, je savais ce que j’allais pouvoir livrer comme performance et je me suis concentrée sur ça, puisque c’est tout ce que je peux contrôler. Je n’avais pas d’objectif pour ce qui est du classement, mais c’est bien de terminer cinquième au monde.»

C’est la Russe Svetlana Romashina qui s’est retrouvée au sommet du podium avec 97,1333 points. L’Espagnole Ona Carbonell a suivi au deuxième rang avec 94,5667 points et la Japonaise Yukiko Inui a décroché le bronze grâce à une note de 93,2000.

Mission accomplie pour l’équipe libre

La formation canadienne a atteint son objectif à l’épreuve libre par équipe en recevant une note globale de plus de 90 points pour une première fois cette année. Les nageuses Andrée-Anne Côté, Jacqueline Simoneau, Emily Armstrong, Claudia Holzner, Halle Pratt, Camille Fiola-Dion, Audrey Joly et Rebecca Harrower ont amassé 90,2000 points pour prendre le septième rang des préliminaires et se qualifier du même coup pour la finale.

«C’est un bel accomplissement pour nous. Nous parlions de ce fameux 90 depuis le début de la saison et nous avons été proches plusieurs fois. Nous sommes contentes de finalement le réussir», a confié Côté.

Certaines manoeuvres acrobatiques ont souvent permis aux Canadiennes de se démarquer à cette épreuve durant les Séries mondiales. C’est toujours le cas, mais Côté croit qu’il reste quelques détails sur lesquels travailler pour montrer leur plein potentiel.

«Il y plusieurs petits ajustements à apporter dans notre routine, question d’ajouter l’élément “wow” à notre performance. Nous avons simplement hâte de mieux performer en finale et de voir tout ce que nous pouvons accomplir en tant qu’équipe», a ajouté la nageuse de Saint-Georges.

Simoneau va dans le même sens que sa coéquipière. «Ce qui est super, c’est que nous avons dépassé la marque des 90 points en laissant place à beaucoup d’amélioration. Je suis très excitée en vue de la finale.»

Celle-ci sera présentée vendredi. Les Russes, les Chinoises et les Ukrainiennes occupent présentement les trois premières positions. Simoneau et Holzner seront également de la finale du duo libre.