/finance/business
Navigation

Aliments à base de protéines végétales: une entreprise québécoise tente le pari

Francois Cardinal, pdg de Vegeat
Photos collaboration spéciale Geneviève Quessy François Cardinal, PDG de Vegeat, a remporté un prix Dux en janvier dernier pour son produit.

Coup d'oeil sur cet article

MIRABEL | Une entreprise de Mirabel se lance à l’assaut des aliments à base de protéines végétales et vient de signer une entente pour vendre ses produits dans les épiceries du géant Sobeys. 

L’entreprise Vegeat, créée en février 2018, s’est donnée comme mission «de créer des alternatives saines et innovantes d’aliments à base de protéines végétales, aux goûts et aux textures traditionnels et de les rendre accessibles à tous». 

Deux de ses produits, sans OGM, sans soya et sans allergène, seront disponibles dès la semaine du 22 juillet dans les IGA et Rachelle Béry du Québec et du Nouveau-Brunswick. 

«Le haché et les galettes faits de protéines végétales sauront répondre aux attentes des adeptes de végétarisme, qui se font de plus en plus nombreux, mais aussi à celles des consommateurs qui désirent réduire leur consommation de protéines animales, sans pour autant se priver du succulent goût de la viande», a-t-on fait savoir. 

Un paquet de haché végétal de Vegeat, qui ressemble à s’y méprendre à du bœuf haché.
Photo courtoisie
Un paquet de haché végétal de Vegeat, qui ressemble à s’y méprendre à du bœuf haché.

À la différence du Beyond Meat, élaboré par un producteur américain de substituts de viande à partir de plantes, ces produits ne sont pas cuits, mais crus. 

Le fondateur, François Cardinal, avait confié au Journal de Montréal qu’il a «fait des prises de conscience, surtout après avoir travaillé dans l’industrie de la viande». 

Vegeat vise aussi bien ceux qui sont adeptes du végétarisme que ceux qui veulent réduire leur consommation de viande.