/entertainment/shows
Navigation

Luc Langevin avec le Cirque

L’illusionniste collabore avec le Cirque du Soleil pour un spectacle

Luc Langevin Chine Cirque du Soleil
Photo courtoisie, Luc Langevin Luc Langevin n’était jamais allé en Chine avant ce projet avec le Cirque.

Coup d'oeil sur cet article

Le Cirque du Soleil a fait appel à Luc Langevin pour concevoir les illusions de son nouveau spectacle permanent en Chine. L’illusionniste s’est rendu à Hangzhou il y a quelques jours pour peaufiner la création qui sera lancée le 3 août.

C’est un Luc Langevin encore en décalage horaire qui s’est adressé au Journal. L’illusionniste est revenu de son séjour de deux semaines en Chine lundi soir. Il s’était rendu à Hangzhou, qui se trouve à deux heures de Shanghai, une première fois en mai. « J’ai réglé à peu près tous les problèmes que je pouvais avant de partir, dit-il. Je reste en communication avec l’équipe s’il y a un problème d’ici la première. »

Luc Langevin a été approché par le Cirque du Soleil il y a trois ans pour ce nouveau spectacle chinois. Il avait déjà collaboré avec la compagnie quelques années plus tôt pour un spectacle à Las Vegas, dont il ne peut donner de détails. « J’avais une entente de confidentialité », dit-il.

L’illusionniste a travaillé de pair avec le magicien Stéphane Bourgoin pour concevoir les numéros.
Photo courtoisie, Luc Langevin
L’illusionniste a travaillé de pair avec le magicien Stéphane Bourgoin pour concevoir les numéros.

Parce qu’il était déjà occupé par sa tournée solo, qui l’empêchait de partir en Chine plusieurs mois, il a suggéré au Cirque d’embaucher également l’illusionniste avec qui il travaille depuis plusieurs années, Stéphane Bourgoin. « C’est un génie de la magie méconnu au Québec », dit Luc.

Surprendre les Chinois

Les deux magiciens ont eu le mandat de créer des illusions qui viendraient s’intégrer au spectacle. « Comme c’est un spectacle destiné au public chinois, et qu’ils ont vu beaucoup de choses en acrobatie, ils ont eu l’idée de les surprendre en ajoutant des effets magiques. »

En tout, Luc et son collègue ont conçu de 30 à 40 minutes d’illusions, dont un numéro complet de magie d’une durée de sept à huit minutes. « C’était nouveau pour moi de créer des illusions que je n’allais pas performer moi-même, mentionne Luc. Il a fallu coacher les artistes qui exécuteront ces illusions dans le spectacle. »

En plus d’être déstabilisé par la barrière de la langue (« le Cirque mettait des traducteurs à notre disposition »), Luc Langevin indique avoir été impressionné de travailler sur une production d’une aussi grande envergure budgétaire.

« Il y a un numéro dans le spectacle qui a le même budget que j’ai eu pour mon dernier spectacle... au complet ! (rires) »

Le Cirque en Chine

  • Le nouveau spectacle chinois, au titre français Un monde fantastique, sera présenté dès le 3 août à Hangzhou, qui compte 15 millions d’habitants.
  • Un tout nouveau théâtre de 1500 places a été construit spécialement pour le spectacle. Il sera divisé en deux zones de gradins isolés et mobiles.
  • Hugo Bélanger assure la mise en scène du spectacle. Neilson Vignola est le directeur de création. En tout, le projet aurait coûté 200 millions $ US.
  • En 2008, le Cirque avait installé son nouveau spectacle, Zaia, à Macao. L’aventure chinoise s’était toutefois arrêtée au bout de trois ans et demi en raison d’une faible assistance.
  • Depuis 2015, le groupe chinois Fosun possède le Cirque à 20 %.