/sports/hockey
Navigation

Peter DeBoer s’attend à revoir Joe Thornton

Peter DeBoer s’attend à revoir Joe Thornton
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’entraîneur-chef des Sharks de San Jose, Peter DeBoer, a confiance de revoir l’attaquant Joe Thornton dans sa formation en 2019-2020.

Maintenant joueur autonome sans compensation, le patineur de 40 ans a déclaré le mois dernier qu’il sera de retour pour une 22e saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH) à l’automne prochain.

Au cours de la dernière campagne, le vétéran a amassé 51 points, dont 16 buts, en 73 parties. Pendant les séries éliminatoires, il a récolté 10 points (quatre buts et six aides) en 19 matchs.

«Je l’ai vu à l’entraînement au gymnase deux jours après la fin de notre saison, a dit DeBoer en entrevue au site LNH.com. Il a affirmé qu’il voulait continuer à jouer et qu’il avait encore du gaz dans le réservoir. De mon côté, je fais comme s’il sera dans la formation en septembre.»

Thornton est le huitième joueur ayant amassé le plus de mentions d’aide en carrière dans l’histoire de la LNH avec 1065. Au chapitre des points, il arrive au 14e rang avec 1478. Il a disputé un total de 1566 matchs dans le circuit Bettman depuis ses débuts avec les Bruins de Boston en 1997-1998. Les Sharks l'avaient acquis en 2005-2006.

La grande quête

Au cours de sa prolifique carrière, Thornton n’a jamais eu la chance de remporter la coupe Stanley. Au printemps dernier, les Blues de St. Louis ont stoppé les Sharks en six matchs lors de la finale de l’Association de l’Ouest, avant de s’imposer devant les Bruins en ronde ultime.

À la fin du parcours des Sharks, Thornton s’était montré optimiste en prévision de la prochaine saison et de son avenir à San Jose.

«Nous avons eu une bonne année, mais avec les gars qui reviendront, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas avoir une autre chance [l’an prochain]», avait indiqué le joueur de centre en entrevue avec LNH.com.

Les Sharks ont réussi à retenir le défenseur suédois Erik Karlsson en vue de la prochaine campagne. Ils ont toutefois laissé filer Joe Pavelski, qui a signé une entente de trois ans avec les Stars de Dallas le 1er juillet peu après être devenu joueur autonome sans compensation.