/entertainment/music
Navigation

Le nouvel album de Beyoncé, «une déclaration d’amour à l’Afrique»

Le nouvel album de Beyoncé, «une déclaration d’amour à l’Afrique»
AFP

Coup d'oeil sur cet article

New York | «Une déclaration d’amour à l’Afrique» avec plusieurs artistes du continent, mais aussi des vedettes américaines comme Jay-Z et Kendrick Lamar: Beyoncé a sorti vendredi son album The Lion King: The Gift, après avoir prêté sa voix à un personnage de la nouvelle version du film culte de Disney Le Roi Lion. 

L’album produit par la reine de la pop compte 27 titres. Childish Gambino, Pharrell et Tierra Whack y ont également collaboré, en compagnie de Blue Ivy Carter, 7 ans, qui n’est autre que la fille de Beyoncé et Jay-Z. 

«Je voulais être authentique sur ce qui fait la beauté de la musique en Afrique», a confié sur la chaîne ABC la vedette, qui donne sa voix à Nala dans Le Roi Lion de 2019, remake du célèbre dessin animé. 

The Gift est un album séparé de la bande-annonce officielle du film, même si les deux contiennent le dernier single de Beyoncé, Spirit

Avec de forts accents afrobeat, il est aussi entrecoupé de dialogues du Roi Lion

Parmi les artistes ayant participé à l’album figurent les musiciens nigérians Tekno, Yemi Alade et Mr. Eazi, ainsi que l’artiste ghanéen Shatta Wale. 

Le Camerounais Salatiel s’est lui joint à Beyoncé et Pharrell sur Water.  

«Je voulais être sûre de trouver les meilleurs talents d’Afrique, et pas juste d’utiliser certains sons et d’en faire ma propre interprétation», a dit Beyoncé. 

L’album est «un mélange de genres et de collaborations (...) Il est influencé par tout, du R&B à la pop en passant par le hip-hop et l’afrobeat», a-t-elle ajouté.