/news/society
Navigation

Les seins nus permis au Village Vacances Valcartier... théoriquement

Coup d'oeil sur cet article

Les parcs aquatiques Village Vacances Valcartier, près de Québec, et Calypso, dans l’Est ontarien, n’exigent plus que les femmes portent un maillot de bain couvrant le buste, deux ans après avoir adopté une politique ferme en ce sens.  

Le nouveau code vestimentaire traite les hommes et les femmes sur un pied d’égalité et stipule uniquement que «les baigneurs de tous les sexes sont tenus de porter un bas de maillot de bain approprié».    

Il est aussi précisé que «les clients sont priés de porter un maillot de bain approprié lors de l'utilisation de nos attractions», mais il n’est pas fait mention d’une obligation, pour les femmes, de couvrir le haut de leur corps.    

«Ce que notre code vestimentaire dit explicitement, c’est que tout le monde doit porter un bas de maillot de bain, que les tenues doivent être appropriées et que l’on se réserve le droit de déterminer ce qui est approprié ou non», résume la porte-parole du groupe, Marie-Ève Doyon, en entrevue au Journal.    

Débat théorique  

Une femme pourrait donc se balader torse nu en public au Village Vacances Valcartier (VVV) ou à Calypso, mais «on est dans la théorie, parce que ce n’est jamais arrivé», du moins pas dans le parc de Saint-Gabriel-de-Valcartier, selon Mme Doyon.    

Dans une telle éventualité, la direction pourrait tout de même contraindre une femme à changer de tenue si elle faisait l’objet de plaintes de la clientèle, précise encore Mme Doyon. Cela ne se serait jamais produit dans l’histoire du VVV.    

«Notre priorité, c’est que notre clientèle se sente accueillie et en sécurité chez nous. [...] On ne vise pas l’expulsion, mais on se réserve le droit de parler avec la clientèle pour lui expliquer les enjeux que ça soulève», dit Mme Doyon, qui croit que «les gens sont raisonnables et savent que c’est un parc familial».    

Repérée d’abord par le quotidien Le Droit à Gatineau, la nouvelle politique, apparue il y a quelques mois d’après la porte-parole du groupe, fait suite à la plainte qu’une femme a déposée au Tribunal des droits de la personne, contre la Ville de Cornwall, en Ontario, parce que la municipalité interdit aux femmes d’être seins nus sur les lieux des piscines publiques.    

La plaignante avait porté plainte contre plusieurs établissements, dont le parc aquatique Calypso, en Ontario.    

Entente  

Une entente à l’amiable secrète est depuis intervenue dans ce dossier et serait à l’origine du changement de cap de la direction.    

Bien que la question ne soit pas un enjeu à Québec et découle d’une contestation en Ontario, l’entreprise a adopté un même code vestimentaire pour ses deux parcs, par souci de cohérence.    

Dans un premier temps, en juillet 2017, le Groupe Calypso Valcartier s’était pourtant fermement opposé aux seins nus dans ses parcs aquatiques, «après consultation auprès de sa clientèle familiale et de ses avocats».    

«Pour nous, c’est le gros bon sens, au même titre que, lorsqu’on va chez McDonald’s, il y a une affiche qui exige qu’on porte un t-shirt et des chaussures», avait indiqué le président du VVV à l’époque, Louis Massicotte.