/sports/racing
Navigation

«Une course à la fois»

Le Québécois Alex Labbé en sera à son 4e départ en Série XFinity cette année

Alex Labbé et Mario Gosselin sont de nouveau réunis en série NASCAR XFinity en fin de semaine à Loudon, au New Hampshire.
Photo Louis Butcher Alex Labbé et Mario Gosselin sont de nouveau réunis en série NASCAR XFinity en fin de semaine à Loudon, au New Hampshire.

Coup d'oeil sur cet article

LOUDON | Faute d’appuis financiers suffisants, Alex Labbé n’a pas été en mesure de boucler une deuxième saison consécutive à temps plein en série XFinity.

Le pilote de Saint-Albert, dans la région de Victoriaville, effectuera samedi après-midi à Loudon son quatrième départ en 2019 dans la deuxième division du NASCAR et le 40e de sa carrière.

Dans l’espoir évidemment d’y inscrire son meilleur résultat de la saison. C’est à sa première présence, à Atlanta le 23 février dernier, qu’il a réussi son seul top 20 avec une 19e place.

Un peu plus tard, à Bristol (6 avril) et à Talladega (trois semaines plus tard), il a conclu son parcours aux 31e et 25e rangs respectivement.

L’argent, toujours l’argent

« Nous y allons une course à la fois, a-t-il raconté en entrevue vendredi à Loudon. Le contexte n’est pas facile. Il faut toujours être à la recherche de commanditaires pour joindre les deux bouts. L’argent, c’est encore et toujours le nerf de la guerre. »

« On travaille très fort, dans mon entourage, pour s’assurer de participer à d’autres courses d’ici à la fin du calendrier. Le propriétaire de l’équipe (DGM), Mario Gosselin, consacre aussi beaucoup d’effort pour m’offrir le volant d’une de ses deux voitures. Je ne le remercierai jamais assez pour sa confiance. »

« Avec des budgets limités, on s’est bien comportés l’an dernier. Mais c’est un éternel recommencement. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. »

En fin de semaine, Labbé se voit confier la voiture pilotée par le Québécois Donald Theetge à pareille date l’an passé sur l’ovale d’un mille du New Hampshire.

Il a conclu vendredi ses deux séances d’essais libres, dominées par Justin Haley, au 19e rang parmi les 39 inscrits. L’étape des qualifications aura lieu samedi en matinée avant la course qui s’amorcera quelques heures plus tard, vers 16 h.

« J’espère être compétitif, avoue-t-il, mais on sait qu’il est impossible de concurrencer avec les équipes de pointe du plateau dont les moyens ne sont pas comparables aux nôtres. »

Labbé devrait être aussi de la partie à Watkins Glen, le 3 août, pour la première des trois étapes du calendrier disputées sur circuit routier.

Dur au Canada

À défaut de disputer une saison complète en XFinity, le pilote de 26 ans renoue cette année dans la série canadienne NASCAR Pinty’s, dont il a été couronné champion en 2017.

« Là encore, je suis très reconnaissant envers ceux qui, dit-il, ont su dénicher des commanditaires pour me trouver une équipe et courir à temps plein. »

Mais son début de saison au nord de la frontière est loin de répondre à ses attentes.

Au contraire, à part un podium lors de la troisième étape de la saison, la première en sol québécois, où il a rallié l’arrivée au troisième rang à Vallée-Jonction le 29 juin après avoir obtenu la position de tête, Labbé a été confronté à des ennuis de toutes sortes qui ont ralenti ses ardeurs sur la piste.

L’occasion de se racheter

Pas plus tard qu’à Toronto, la semaine dernière, un bris de suspension a signifié son abandon à la mi-course. L’écurie Jacombs, qui a appris à gagner au fil des ans, ne fait certes pas honneur à sa réputation en 2019.

« Le temps commence à presser, explique-t-il. Ça doit... changer et il faut retrouver le chemin de la victoire rapidement. »

Labbé aura l’occasion de se racheter dès la semaine prochaine à l’occasion de la traditionnelle tournée dans l’Ouest canadien qui s’amorcera par un programme double au circuit Wyan Group à Saskatoon le 24 juillet avant de se terminer trois jours plus tard à Edmonton.

Ces trois épreuves précèdent l’important rendez-vous de Trois-Rivières le 11 août.

Sixième au classement cumulatif de la série Pinty’s, Labbé concède déjà 38 points au meneur Andrew Ranger qui en a récolté 174. Kevin Lacroix (172), Alex Tagliani (160), Louis-Philippe Dumoulin (152) et D.J. Kennington (140) le devancent aussi au tableau.


♦ Mario Gosselin ne tarit pas d’éloges envers le jeune espoir Raphaël Lessard, originaire de la Beauce comme lui, qui a remporté l’épreuve de la série NASCAR Pinty’s à son tout premier départ il y a quelques semaines. « Il a démontré beaucoup de talent et de maturité à Vallée-Jonction, a-t-il indiqué au Journal. Et je suis d’autant fier que cette même voiture a été construite à l’époque dans nos ateliers (équipe King Autosport) et pilotée par Martin Roy. »