/news/currentevents
Navigation

PDG de Savoura: les Forces armées mettent fin à leurs opérations

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir fouillé une superficie de plus de 20 000 km2 dans les dix derniers jours, les Forces armées canadiennes ont mis fin à leurs opérations de recherche pour retrouver le PDG de Savoura et son fils, à la fin de la journée, samedi. 

Pour la dixième journée, les Forces armées canadiennes, appuyées par la Sûreté du Québec et des dizaines de pilotes bénévoles, ont survolé samedi l'immense zone de recherche, dans les Hautes-Laurentides. 

Comme il n’y avait pas d’avancée dans les recherches pour retrouver Stéphane Roy et son fils Justin à la fin de la journée, les Forces armées canadiennes ont remis officiellement «l’affaire entre les mains de la Sûreté du Québec, qui traitera l’affaire comme une enquête sur des personnes disparues», a-t-on expliqué dans un communiqué. 

L'armée a parlé de «difficile décision» soulignant que plus de 90 personnes issues de ses rangs et de la Sûreté du Québec, notamment, ont participé aux opérations de recherche jusqu'ici. Ils ont fouillé une superficie de plus de 20 000 kilomètres carrés, soit l'équivalent de près de 4 millions de terrains de football. 

«Ce n’est jamais le résultat qu'on espère, mais je vous assure que nos équipages, ils ont donné leur 150%. À un certain moment donné, il faut être réaliste avec les capacités qu'on a, puis il faut peut-être retourner à la maison», a souligné le major Christian Labbé, des Forces armées canadiennes, en entrevue avec TVA Nouvelles. 

«Aucune autre opération de recherche active n’est prévue par l’Aviation royale canadienne, mais les recherches pourraient reprendre si de nouveaux renseignements deviennent disponibles», ont précisé les Forces armées canadiennes. 

Toujours de l'espoir 

Stéphane Roy et son fils ont été vus la dernière fois vers 12 h 30, le 10 juillet, au Lac-De La Bidière. Ils devaient se rendre à Sainte-Sophie à bord d'un hélicoptère de marque Robinson R44, mais ils ne sont jamais arrivés à destination. Leur disparition a été signalée le lendemain matin. 

Pour le frère de Stéphane Roy, abandonner n'est pas une option; il faut se retrousser les manches. 

«Stéphane et Justin sont encore dans les bois. Il faut débarquer et il faut y aller, puis il faut scruter le terrain. Il faut que ça se fasse tout de suite, les jours sont comptés. Ça fait déjà dix jours qu'on a un père, un enfant dans le bois», a souligné Daniel Roy. 

Les proches du président de Savoura et de son fils ont lancé hier un nouvel appel aux bénévoles pour les aider dans les recherches durant la fin de semaine. 

Toute information concernant cette disparition d'hélicoptère peut être communiquée de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.