/news/society
Navigation

C’est arrivé la semaine du 21 juillet

Coup d'oeil sur cet article

22 juillet 1943

Des avions Trans-Canada 
à Dorval dans les années 1960.
Photo d'archives de la Ville de Montréal, VM94-ad099-004.
Des avions Trans-Canada à Dorval dans les années 1960.

C’est la première traversée transatlantique pour les lignes aériennes Trans-Canada, alors une filiale des Chemins de fer nationaux (Canadien National). Des liaisons entre Montréal et Vancouver sont offertes depuis 1939 et le marché se développe grandement dans les années d’après-guerre. En décembre 1946, le service avait déjà transporté plus de 6700 passagers, à une époque où l’on voyage encore surtout par paquebot océanique. L’entreprise sera d’ailleurs la première en Amérique du Nord à offrir un service direct vers Moscou, en Union soviétique. Elle prend officiellement le nom d’Air Canada en 1964.

21 juillet 1945

Le gouvernement de l’Union nationale de Maurice Duplessis innove, un an après la création d’Hydro-Québec, avec la mise sur pied du ministère des Ressources hydrauliques.

23 juillet 1939

Lors de noces collectives, plus de 100 couples s’unissent au stade De Lorimier, à Montréal, dans le cadre d’un congrès des Jeunesses ouvrières catholiques (JOC).

24 juillet 1701

Antoine Laumet, dit Lamothe Cadillac, et quelque 100 hommes établissent le fort Pontchartrain du Détroit entre les lacs Érié et Huron. C’est aujourd’hui la ville de Detroit.

25 juillet 1837

Jean-Jacques Lartigue, 
évêque de Montréal
Photo d'archives de la Ville de Montréal, BM001-05-P1151.
Jean-Jacques Lartigue, évêque de Montréal

Selon les journaux La Minerve et L’Ami du peuple, l’évêque de Montréal, Monseigneur Jean-Jacques Lartigue, aurait donné des instructions à son clergé afin d’avertir la population que la rébellion contre l’autorité est un péché. Il s’oppose aux positions libérales et anticléricales de Louis-Joseph Papineau ainsi qu’aux patriotes, qu’il juge trop radicaux. Les relations entre le clergé et les patriotes s’envenimaient depuis quelques années et Lartigue tient à préserver le pouvoir de l’Église sur les Canadiens. Après les combats, il refuse même la sépulture chrétienne aux patriotes morts les armes à la main.

26 juillet 1758

La garnison française est défaite au fort de Louisbourg, un jalon important de la guerre de Sept Ans, dans laquelle le Canada deviendra britannique.

27 juillet 1972

Un grand Montréalais, Maurice Richard, devient le premier entraîneur-chef d’une nouvelle équipe de l’Association mondiale de hockey, les Nordiques de Québec.