/sports/hockey
Navigation

James Neal est maintenant prêt à jouer au Canada

James Neal est maintenant prêt à jouer au Canada
AFP

Coup d'oeil sur cet article

À sa première saison avec les Flames de Calgary, James Neal avoue avoir difficilement géré la pression qui vient en jouant au Canada. Maintenant un membre des Oilers d’Edmonton, l’attaquant espère rebondir devant les partisans de son pays natal.

«C’est difficile, a reconnu au site NHL.com l’Ontarien de 31 ans, échangé vendredi aux Oilers en retour de Milan Lucic et d’un choix conditionnel de troisième tour en 2020. Je me suis retrouvé dans un marché canadien après avoir joué 10 ans dans la Ligue. Tu sens la pression.» 

«Tout le monde est passionné par son équipe et veut la victoire, a ajouté celui qui avait signé un contrat de cinq ans et 28,75 M$ avec les Flames en juillet 2018. En tant que joueur professionnel, tu veux gagner et être à ton meilleur pour aider ton équipe. Cela peut te peser sur les épaules.» 

Neal n’avait jamais inscrit moins de 21 buts dans une saison avant de se contenter de sept réussites, et de seulement 19 points, en 2018-2019. 

«Ce fut une année difficile, mais cela permet d’évaluer ton approche, a expliqué l’ailier. Tu dois te regarder en face et trouver une façon de t’améliorer. Je dois retourner au travail. Je suis excité par ce qu’Edmonton peut m’apporter.» 

Fatigue accumulée

Sans nécessairement chercher des excuses, Neal a aussi avancé que sa présence dans deux finales de la Coupe Stanley consécutives avant de se joindre aux Flames a aussi contribué à ses récentes contre-performances. 

«Tout donner pour remporter la coupe a des conséquences, a-t-il dit. Tu n’as pas autant de temps pour t’entraîner et laisser ton corps récupérer. Je me suis lancé dans une nouvelle saison et je ne pense pas que j’étais prêt mentalement. Cet été, j’ai eu le temps de recharger mes batteries et de me préparer pour la nouvelle campagne.» 

Neal a été du côté perdant en grande finale avec les Predators de Nashville en 2017 et avec les Golden Knights de Vegas en 2018. 

Sous les ordres de Tippett

Neal ne sera pas trop dépaysé à Edmonton puisqu’il a déjà joué sous les ordres du nouvel entraîneur-chef des Oilers, Dave Tippett, à sa première saison dans la Ligue nationale, avec les Stars de Dallas. 

«Il veut gagner. Il est très compétitif, a dit Neal à propos du pilote. Je suis très content de jouer pour un gars comme lui. Il est parfait pour les Oilers.» 

«Je crois que nous allons surprendre bien des gens cette saison, a-t-il poursuivi. Nous formerons une équipe motivée.»