/entertainment/tv
Navigation

La France lui ouvre ses portes

Evelyne Brochu tourne dans une nouvelle série télé de Canal+

Miséricorde
Photo d'archives, Ben Pelosse Après avoir tourné au Canada anglais et au Québec, Evelyne Brochu peut ajouter la France à son CV.

Coup d'oeil sur cet article

Évelyne Brochu est tombée dans l’œil des Français. Cinq mois après s’être fait remarquer dans Thanksgiving sur Arte, elle vient de décrocher un premier rôle dans Paris Police 1900, une série à grand déploiement de Canal+.

« C’est le fun quand le travail mène au travail, quand une porte s’ouvre et qu’une autre s’ouvre derrière », observe l’actrice québécoise, qui peut remercier la directrice de casting qui s’est battue pour qu’elle passe une audition.

Evelyne Brochu (Trop, Café de flore) campera une courtisane reconvertie en espionne dans Paris Police 1900, qu’on décrit comme un ambitieux drame policier en huit épisodes, produit par Emmanuel Daucé pour Tetra Media Fiction et Fabien Nury pour AFPI.

Tournage entamé

Les premiers coups de manivelle ont été donnés la semaine dernière en région parisienne. Evelyne Brochu est arrivée sur place le 2 juillet pour répéter et essayer les costumes d’époque qu’elle portera tout au long du tournage, lequel s’étirera sur six mois.

« Ça ne m’est jamais arrivé d’avoir autant de temps de préparation, indique la comédienne de 35 ans à l’autre bout du fil. C’est bon signe. Ça veut dire qu’on veut aller au bout des choses. »

En eaux troubles

Inspiré de faits réels, le scénario de Paris Police 1900 s’articule autour d’une découverte macabre : celui du cadavre d’une jeune inconnue retrouvé dans la Seine. Un jeune inspecteur (joué par Jérémie Laheurte) se lance alors dans une enquête criminelle qui pourrait révéler un lourd secret d’État. Durant ses recherches, il croisera la route du personnage interprété par Evelyne Brochu, qui s’avère la maîtresse du président français.

« C’est toujours intéressant de voir des héroïnes naviguer en eaux troubles et avoir la force de s’en sortir », soulève la principale intéressée.

Une production d’envergure

Réalisée par Julien Despaux (Zone blanche, Profilage), Paris Police 1900 met également en vedette Thibault Evrard, Marc Barbe, Christian Hecq, Anne Benoit, Patrick D’Assumçao et Eugénie Derouand. Pour reproduire fidèlement le début du 20e siècle, les services d’Anaïs Romand (costumière) et Pierre Quéfféléan (chef décorateur), tous deux lauréats d’un Oscar, ont été retenus.

« C’est une production d’envergure, observe Evelyne Brochu. C’est dispendieux, faire de l’époque. Il y a plusieurs scènes de foules, de réceptions mondaines, de châteaux... »

Allers-retours

Evelyne Brochu, qui a donné naissance à son premier enfant l’an dernier, effectuera quelques allers-retours Montréal-Paris d’ici janvier. Après chaque mois de tournage en sol français, elle retraversera l’Atlantique pour passer quelques semaines au Québec, histoire de peaufiner son premier album de chansons, qui devrait sortir cet automne.

Et après ce blitz de travail sur deux continents différents, elle entamera les répétitions des Trois sœurs, l’adaptation d’une pièce de Tchekhov qui sera présentée au Théâtre du Nouveau-Monde à Montréal en mars.


♦ Depuis quatre semaines, les cinéphiles français peuvent aussi voir Evelyne Brochu dans La femme de mon frère de Monia Chokri.