/world/usa
Navigation

Afghanistan: l’émissaire américain va reprendre les négociations avec les talibans

Afghanistan: l’émissaire américain va reprendre les négociations avec les talibans
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Washington | L’émissaire américain pour l’Afghanistan Zalmay Khalilzad va retourner dans les prochains jours à Kaboul et à Doha pour reprendre les négociations notamment avec les talibans, au moment où les États-Unis mettent les bouchées doubles pour arracher un accord de paix après 18 ans d’intervention militaire.

Le diplomate devait s’envoler lundi pour cette nouvelle mission, jusqu’au 1er août, «dans le cadre d’un effort global pour faciliter un processus de paix qui mette fin au conflit en Afghanistan», a annoncé le département d’État américain dans un communiqué. 

À Kaboul, il va discuter avec le gouvernement afghan «des prochaines étapes du processus de paix, y compris de la mise en place d’une équipe de négociation nationale qui puisse participer à des négociations interafghanes». Il s’agit d’un point complexe, car les talibans refusent de négocier directement avec le gouvernement de Kaboul en tant que tel. 

«À Doha, il va reprendre les discussions avec les talibans», ajoute le département d’État sans autre précision. 

Washington espère un accord politique avec les insurgés avant l’élection présidentielle afghane, prévue fin septembre. 

Une telle avancée pourrait ouvrir la voie à un retrait des troupes américaines, 18 ans après les attentats du 11 septembre, qui avaient poussé les États-Unis à lancer une vaste offensive pour déloger le régime taliban au pouvoir à Kaboul. 

Le négociateur américain, qui a multiplié les rencontres avec les talibans depuis un an, a eu un dernier entretien avec eux à Doha le 9 juillet. Auparavant, les talibans et divers hauts responsables afghans avaient conclu dans la capitale du Qatar des discussions interafghanes en s’engageant à établir une « feuille de route pour la paix » en Afghanistan.