/news/currentevents
Navigation

Au moins 750 millions $ d'amende pour Equifax

Coup d'oeil sur cet article

La société d’évaluation de cote de crédit Equifax s’est entendue avec la Federal Trade Commission (FTC) américaine pour verser au moins 750 M$ en amendes à la suite d’une fuite massive de données personnelles de ses clients survenues en 2017.  

La FTE a annoncé, lundi, avoir conclu une entente en vertu de laquelle Equifax allait verser 575 M$ US (environ 750 M$ CAN). Le dédommagement pourrait même éventuellement grimper jusqu’à 700 M$ US (915 M$ CAN).  

Les autorités américaines alléguaient qu’Equifax n’avait pas mis en place les mesures nécessaires pour protéger les données de ses clients, en amont du piratage massif qui avait affecté quelque 147 millions de personnes en 2017.  

En vertu de l’entente, Equifax va verser 300 M$ US dans un fonds qui servira à fournir des services de surveillance de crédit aux clients affectés. Les clients qui seraient victimes d’un vol d’identité seront aussi dédommagés grâce à ce fonds. Un montant supplémentaire pouvant atteindre jusqu’à 125 M$ US est prévu au cas où le fonds manquerait de liquidité.  

Equifax va aussi verser 275 M$ US aux États américains et au Bureau de la protection financière des consommateurs.  

Ironiquement, les millions de clients de Desjardins dont les données personnelles ont été dérobées ont été invités à s’inscrire chez Equifax au cours des prochains mois, afin de bénéficier gratuitement d’un service de suivi de crédit pour repérer d’éventuelles fraudes.

  • ÉCOUTEZ Mathieu Fortier, banquier, à l’émission Avocats à la barre à QUB radio: