/sports/football
Navigation

Poignardé, il retourne à l’entraînement le lendemain

Chris Matthews
Photo d'archives, Agence QMI Chris Matthews

Coup d'oeil sur cet article

Poignardé au cours de la fin de semaine, le receveur des Blue Bombers de Winnipeg Chris Matthews a repris l’entraînement avec ses coéquipiers lundi matin, comme si rien ne s’était produit.

L’ancien des Seahawks de Seattle et des Ravens de Baltimore dans la NFL a été coupé par un objet non identifié pendant une bagarre dans le restaurant mexicain La Roca, au centre-ville de Winnipeg. L’événement s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche, selon plusieurs médias de la région. Les autorités ont été appelées à 2h10.

Après avoir été transporté à l’hôpital, l’Américain de 29 ans a pu rentrer chez lui. Il n’aurait subi qu’une blessure mineure. Étonnamment, il était présent sur le terrain de pratique des Bombers, mais n’a pas vraiment pris part aux exercices.

Matthews a été placé sur la liste des blessés pour un match, ce qui ne l’obligeait pas à rencontrer les médias présents à l’entraînement.

Le receveur des Bombers a déjà raté trois matchs en raison d’une blessure cette saison, dont la victoire de 31 à 1 des siens contre le Rouge et Noir d’Ottawa vendredi dernier. Il n’a pris part qu’à deux rencontres avec la formation manitobaine.

Aucune accusation ne devrait être portée dans ce dossier. La police de Winnipeg n’a pas encore commenté le dossier.

À sa première saison avec l’organisation de Winnipeg, en 2012, Matthews avait été élu recrue par excellence de la Ligue canadienne de football. Il avait entre-temps quitté le circuit canadien pour tenter sa chance dans la NFL avant de revenir avec les Stampeders de Calgary en 2018. Il a signé un contrat de trois saisons avec les Blue Bombers en mai dernier.