/sports/racing
Navigation

Mardis cyclistes: Pier-André Côté fait sentir sa présence

Mardis cyclistes: Pier-André Côté fait sentir sa présence
Photo Agence QMI, ROGER GAGNON

Coup d'oeil sur cet article

À sa première présence aux Mardis cyclistes de Lachine (MCL), Pier-André Côté (Rally UHC Cycling) a remporté les honneurs de la septième étape du volet Pro-Élite masculin, après une belle lutte avec Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy), mardi.

Dès le début des hostilités, le vainqueur a voulu faire sentir sa présence et il a tenté l’échappée à plusieurs reprises, ce qui a éventuellement porté fruit. Lorsqu’il a pris la poudre d’escampette, Côté a été suivi par Boivin et le champion canadien junior, Raphael Parisella (Vélo 2000/Rhino Rack).

Le plus jeune du groupe a cependant joué de malchance avec 10 tours à faire. Il a chuté et a été contraint de changer de vélo. Empruntant la monture de Matisse Julien (Coupe de la Relève), Parisella a été en mesure de rattraper Côté et Boivin. Le calibre «cadet» de son vélo l’a toutefois empêché d’atteindre une haute pointe de vitesse et il a dû se contenter du troisième échelon.

Pour leur part, Côté et Boivin se sont livré un sprint final endiablé et c’est le nouveau venu qui a fini par avoir le dessus.

Au classement général, Parisella a conservé le premier rang, lui qui a maintenant une avance de 79 points sur Nicolas Côté (Ibike). Ce dernier a complété l’épreuve du jour au cinquième échelon.

Du côté féminin, Raphaële Lemieux (indépendant) a de nouveau franchi la ligne d’arrivée en solitaire, conservant ainsi une insurmontable avance de 410 points au classement général.

Camille Primeau (Espoirs Élite Primeau Vélo), Ann-Pascale Ouellet (Macogep-Tornatech-Specialized) et Joséphine Péloquin (Québecor Stingray) se sont livré de belles batailles en tête du peloton, mais finalement aucune d’entre elles n’a accédé au podium.

Ce sont plutôt Élise Piedalue (ECF-Apogée-FBL p/p 3S) et Victoria Dupont (Vélo 2000/Rhino Rack) qui ont pris les deuxième et troisième rangs.